đŸ§‘đŸ‘±â€â™€ïžđŸ‘©đŸ»EP12: 3 drĂŽles de dames Ă©lues d’Arpajon volent au secours d’AIF !

In 3) Mon combat, Les super prédateurs

⏩ RĂ©sumĂ© de l’article

DĂ©couvrez le lien Ă©trange qui unit 3 drĂŽles de dames soutiens d’AIF et ce qu’il rapporte Ă  la sociĂ©tĂ©. Sans leur intervention, le projet WattPark aurait depuis longtemps rejoint la liste des Ă©checs cuisant de Lepage et Leguide. Ces 3 profils qui n’ont rien Ă  voir se retrouvent pourtant sur la mĂȘme liste Ă©lĂ©ctorale Ă  Arpajon, une petite ville de 10000 habitants dans l’Essonne.

Sandrine Almeiras, coach RH pour 4 salariĂ©s qui Ă©marge Ă  2500€ net par mois.

Quelques jours aprĂšs avoir Ă©tĂ© mis Ă  l’écart de tous les organes dirigeants de la sociĂ©tĂ© AIF et poussĂ© Ă  la sortie, le 15 Avril 2019, une consultante RH Sandrine Almeras a Ă©tĂ© recrutĂ©e pour « dĂ©ployer la fonction Ressources Humaines et mettre la sociĂ©tĂ© en conformitĂ© au regard de la rĂšglementation du travail et ce dans le cadre de sa politique d’embauche Â». Sa sociĂ©tĂ© MyHumanPartner n’existe que depuis mars 2018, cette personne est donc sans expĂ©rience
dans l’accompagnement d’entreprises. Ses Ă©moluments s’élĂšvent pourtant Ă  2520eur par mois, soit 32 mois x 2520 = 80640eur d’honoraires depuis avril 2019 jusqu’à novembre 2021. Mme Almeiras ne s’occupe pas des bulletins de salaire. Mme Almeiras a procĂ©dĂ© seulement Ă  2 embauches dans la sociĂ©tĂ©s depuis son arrivĂ©e (une secrĂ©taire administrative et un technicien), ainsi que celle d’un stagiaire « digital Â».

😂Une coach RH pour un effectif qui varie entre 4 et 6 salaries, c est un luxe qui n a pas de prix


Mme Almeiras a tellement bien mis en conformitĂ© la sociĂ©tĂ© AIF avec les rĂšgles en vigueur que 2 procĂ©dures prudhommales sont en cours et que 2 autres salariĂ©s ont Ă©tĂ© licenciĂ©s abusivement mais n’ont pas souhaitĂ© poursuivre en justice compte tenu du coĂ»t Ă©levĂ© ;. un 3eme a Ă©tĂ© forcĂ© Ă  partir quand elle l’a contraint Ă  signer un contrat antidatĂ© et qu’il a refusĂ©. Un 4eme a dĂ©missionnĂ©. Ceci reprĂ©sente 6 dĂ©parts sur un effectif de 9 personnes
Ajoutez Ă  cela l’installation de cameras pour espionner les salariĂ©s ce qui a fait l’objet d’un rappel de la CNIL. Au-delĂ  de la qualitĂ© de son travail, les Ă©moluments de Mme Almeras semblent ne pas ĂȘtre du tout en adĂ©quation avec son volume de travail, ses prĂ©rogatives et ses accomplissements. Madame Almeiras apparait encore en septembre 2021 dans la nouvelle vidĂ©o promotionnelle de Wattpark ainsi que sur la photo officielle de l’Ă©quipe.

Isabelle Perdereau, Vice PrĂ©sidente de rĂ©gion qui fait un chĂšque de 495000€ Ă  AIF

En juillet 2019, j’ai appris que la sociĂ©tĂ© AIF allait recevoir 500 000eur de subvention de la rĂ©gion IDF pour son projet de bornes. J’ai contactĂ© la BPI afin de les avertir de l’état d’avancement rĂ©el du projet WattPark et du passif de MM Lepage et Leguide en leur rappelant qu’ils avaient dĂ©jĂ  obtenu 500ke pour un projet frauduleux de dĂ©tecteur de mĂ©taux pour lequel ils n’ont effectuĂ© aucun Ă©molument et qu’il allait en ĂȘtre de mĂȘme pour la borne. (je n’avais pas tort puisqu’en novembre 2021 au moment de la rĂ©daction de ce signalement aucune borne n’a encore Ă©tĂ© dĂ©ployĂ©e malgrĂ© 3 millions d’euros flambĂ©s dans le projet). Le 4 juillet 2019 je contactais Mr Nouaillac de la BPI en lui demandant Ă  minima d’auditer la gĂ©rance d’AIF avant d’accorder ce prĂȘt. Ce dernier n’a bien entendu pas rĂ©pondu par Ă©crit et m’a appelĂ©. Il m’a fait part de son Ă©tonnement et m’a expliquĂ© que la BPI dans cette histoire n’était pas le donneur d’ordre et se contentait d’instruire le dossier. C’est la rĂ©gion et en l’occurrence Mme Isabelle Perdereau, une proche de ValĂ©rie Pecresse, qui est la donneuse d’ordre. La gĂ©rance d’AIF a rencontrĂ© Mme Perdereau Ă  plusieurs reprises dans des Ă©vĂšnements organisĂ©s par les organismes du tissu Ă©conomique essonnien, cette derniĂšre Ă©tant Vice PrĂ©sidente de la rĂ©gion en charge du dĂ©veloppement Ă©conomique. MalgrĂ© mes courriers, les 500 000 euros d’argent public ont Ă©tĂ© accordĂ©s sans aucune vĂ©rification !

Valérie le Boudec, Vice Présidente de CCI qui fait passer des articles de complaisance trompeurs pour AIF

AprĂšs un 1er article paru en septembre 2019, paraissait dans le magazine de la CCI de l’Essonne un 2eme article trĂšs Ă©logieux au sujet d’AIF et de son projet Wattpark en janvier 2021, rĂ©digĂ© par Christelle Donger . Ce magazine Reussir en Essonne est sous la responsabilitĂ© de la 1ere Vice PrĂ©sidente de la CCI de l’Essonne et du pole communication , Mme Leboudec. Le 14/1/2021, je la contactais par MP sur LinkedIn et par email en lui demandant des explications sur cet article. En effet elle annonçait que la borne Ă©tait en phase d’expĂ©rimentation, Ă©voquait des acheteurs et un succĂšs vertigineux. Hors, il n’y a eu aucune phase d’expĂ©rimentation des bornes AIF en Essonne et nulle part, c’est d’ailleurs l’une des raisons qui a poussĂ© Total a retirĂ© son soutien au projet…Quant au succĂšs vertigineux, est ce que 45000eur de chiffre d’affaire, 0 borne dĂ©ployĂ©e Ă  l’Ă©poque de l’article et 3 ans de retard peut-ĂȘtre qualifiĂ© de succĂšs vertigineux ?

😜Outre le fait que ces informations n’ont pas Ă©tĂ© vĂ©rifiĂ©es ce que Mme Le Boudec m’a confirmĂ©, elles sont de nature Ă  tromper de futurs investisseurs sur le rĂ©el Ă©tat d’avancement du projet surtout qu’AIF Ă©tait en pĂ©riode de levĂ©e de fonds au moment de la parution de l’article.

Mme Le Boudec m’a avouĂ©e ĂȘtre fortement surprise par les condamnations de la gĂ©rance d’AIF et l’état rĂ©el d’avancement du projet : elle a toutefois clairement refusĂ© de publier un erratum dans le numĂ©ro qui sortait plusieurs mois plus tard ce qui constitue a minima une faute journalistique, un comble pour une diplĂŽmĂ©e en journalisme !

đŸ€šEdit 26/9/2022: J’ai signalĂ© les agissements de Mme LeBoudec Ă  la CCI cet Ă©tĂ©. Je n’ai reçu aucune rĂ©ponse. Toutefois, aprĂšs 20 ans Ă  la CCI de l’Essonne ou Ă  s’occuper de son « magazine », Mme LeBoudec a brusquement mis les voiles ailleurs pour officier depuis le 5/9/2022 Ă  la CCI d’Ille et Villaine. Quel bien Ă©trange timingđŸ€š

RĂ©gion IDF, sponsor officiel de l’exploit !

Ces personnes sont toutes les 3 prĂ©sentes sur la mĂȘme liste Ă©lectorale dans la petite ville d’Arpajon, liste prĂ©sidĂ©e par Mme Perdereau, ou Mme Leboudec apparait en 5eme position et Mme Almeras Ă©galement. Pour la petite histoire cette liste a pris une dĂ©culottĂ©e aux Ă©lections municipales de 2020 (5 Ă©lus contre 26 pour la liste gagnante); Mme Perdereau et Mme Leboudec sont toutefois Ă©lues.

Depuis Mme Perderau a Ă©tĂ© Ă©vincĂ©e de la Vice PrĂ©sidence de la rĂ©gion. Il est Ă  noter que la rĂ©gion IDF continue toutefois de faire preuve d’une grande mansuĂ©tude avec la sociĂ©tĂ© All In Factory puisqu’elle vient de lui accorder une subvention pour se rendre au CES de Las Vegas en janvier 2022. Cette fois c’est Alexandra Dublanche la nouvelle Vice PrĂ©sidence en charge du dĂ©veloppement et porte parole de ValĂ©rie Pecresse qui leur fait cette faveur. Alors on dit merci qui ? D’ailleurs Marc Lepage rappelle souvent ce qu’il doit Ă  la rĂ©gion IDF et Mme Pecresse.

Wattpark fait partie des 16 Startup aidĂ©e par la rĂ©gion une nouvelle fois aprĂšs 2019…

You may also read!

la cours d'appel de paris condamne Wattpark

1ERE VICTOIRE ! Wattpark condamnĂ© en appel Ă  me verser 191.400€

Par arrĂȘtĂ© du 9/11/2023 visible ici, la Cour d'appel de Paris a condamnĂ© la sociĂ©tĂ© AIF WATTPARK Ă  me

Read More...
marc lepage david leguide faux

👀Les faussaires sont chez WATTPARK

⏩ RĂ©sumĂ© de l'article Acheter un juge consulaire, c’est facile, c’est pas cher, et ca peut rapporter gros
 Acheter

Read More...

Au Tribunal des Prudhommes d’Evry les bananes poussent Ă©galement trĂšs bien !

⏩ RĂ©sumĂ© de l'article Comme c'est dĂ©jĂ  le cas avec le tribunal de commerce d'Evry, les actionnaires d'AIF sont

Read More...

Leave a reply:

Mobile Sliding Menu