🍾EP8: Qui profite du festin Wattpark…les copains d’abord !

In 4) Prédateurs et soutiens

⏩ RĂ©sumĂ© de l’article

Après les juges, les Ă©lus et les organismes locaux qui soutiennent le projet par incompĂ©tence, renoncement ou complicitĂ©, dĂ©couvrez ceux qui jouent un rĂ´le tout aussi prĂ©pondĂ©rant: les copains ! Le système mis en place par Marc Lepage et David Leguide n’aurait en effet pas pu prospĂ©rer toutes ces annĂ©es sans le soutien de personnes proches qui y trouvent leur intĂ©rĂŞt. Au premier rang on trouve la famille et leurs fidèles amis (il y en a peu…) et quelques prestataires habituels. Vous allez constater que seuls les fidèles proches de ces deux prĂ©dateurs ou ceux qui sont prĂ©emptĂ©s par ces derniers ont leur place au banquet Wattpark ! Tous sont parfaitement au courant de la nature rĂ©elle du projet et du passif des deux prĂ©dateurs mais ferment les yeux et s’en rendent complices.

Une famille qui joue un rôle actif depuis le début

Annie Lepage, la femme

Vu le passif de Marc Lepage et David Leguide depuis des annĂ©es, il est impossible que leurs proches et familles n’aient pas Ă©tĂ© courant: convocations au tribunal, huissiers qui dĂ©barquent pour leur remettre des assignations ou des saisies sous forme d’avis Ă  tiers dĂ©tenteurs, liquidation de 14 sociĂ©tĂ©s avec la paperasse que cela implique…Mais surtout de quoi ces deux lĂ -vivent ils depuis des annĂ©es vu que leur sociĂ©tĂ© IDFR (depuis absorbĂ©e en 2018 via Transmission Universelle de Patrimoine dans AIF) n’a jamais rien produit ou vendu. Son seul chiffre d’affaire depuis 10 ans rĂ©side dans les 420000€ de prĂŞt BPI obtenus pour un projet dĂ©tecteur pour lequel ils n’ont absolument rien fait. D’ailleurs la mère de marc Lepage renfloue Ă  plusieurs reprises IDFR et sera remboursĂ©e sur AIF une fois la levĂ©e de fonds effectuĂ©e… Quid des feuilles de salaire ? Quid des projets de dĂ©veloppement ? Quid des victimes qui Ă©taient des proches des Lepage ou Leguide ? Non, les deux prĂ©dateurs bĂ©nĂ©ficient du soutien actif de leur famille, cela ne fait aucun doute. En voici les preuves

N’ayant travaillĂ© que comme guichetière de banque et prof de gym, Annie Lepage, la femme de Marc, a consacrĂ© son temps Ă  l’Ă©ducation de ses enfants. Les Lepage ont a leur charge une grande demeure (ils Ă©taient mes voisins) difficile Ă  chauffer et dont la majeure partie du prĂŞt reste encore Ă  payer. Les fins de mois des Lepage sont difficiles, si bien que marc Lepage me demande mĂŞme en 2016 (soit bien avant le dĂ©but de la location gĂ©rance) de lui acheter un vĂ©hicule car sa petite ION ne lui offre que 60km d’autonomie electrique. Ma sociĂ©tĂ© lui achète une Opel AMPERA Ă  25000€ qu’elle met Ă  sa disposition gracieusement.

Annie Lepage convoite les 2000€ mensuels que le poste de Maire de Saclas lui permettrait d’empocher et n’hĂ©site pas Ă  se servir de son statut d’ajointe et plus rĂ©cemment de 1ere adjointe et donc dauphine attitrĂ©e d’un maire Ă  bout de souffle (80 ans) pour favoriser les affaires de son mari et effectuer un intense lobbying localement. Elle n’hĂ©site pas Ă  ouvrir la porte de sa maison aux victimes de son mari: Dominique Mocquard, ma famille…tous y sommes passĂ©s. Annie Lepage sait très bien qu’avant de rencontrer son mari, nos sociĂ©tĂ©s Ă©taient florissantes. A chaque fois que Marc Lepage et David Leguide sont entrĂ©s dans le jeu, elles ont immanquablement coulĂ©. Cela ne dĂ©range pas le moindre du monde cette femme.

Lors de la 2eme levĂ©e de fond Wiseed qui permet Ă  son mari d’encaisser 300000€ et alors qu’elle sait pertinemment que le projet borne est une coquille vide, Annie Lepage n’hĂ©site pas Ă  poser des questions sous un pseudo sur la plateforme de levĂ©e de fond Wiseed. Son fiston vient lui rĂ©pondre comme si elle Ă©tait une simple inconnue. La femme de David Leguide, Flavie Lorre ainsi que leur principal fournisseur Thibault Eggermont (Ă©galement membre du Conseil d’Administration de WattPark) font de mĂŞme sans jamais dĂ©voiler qui ils sont vraiment vis Ă  vis de Wattpark. Cela pose un certain problème d’Ă©thique, non ?

Quand je suis parvenu avec l’aide des gendarmes Ă  rĂ©cupĂ©rer plus de 200000€ de vĂ©hicules volĂ©s dont une Tesla dans laquelle Mme la 1ere adjointe et son mari se pavanaient, elle s’est interposĂ©e en vocifĂ©rant qu’elle Ă©tait 1ere adjointe. Les gendarmes lui ont vite intimĂ© de se calmer et de ne surtout pas les toucher. Fin 2018 les Lepage sentent que je vais leur demander des comptes, pour se prĂ©munir de tout problème de saisie, Marc et Annie Lepage font passer leur seul bien, leur rĂ©sidence principale, sous le rĂ©gime de SCI dont ils pourront cĂ©der les parts facilement. Le 9 janvier 2019 la SCI MATB est crĂ©e (MATB signifie Marc, Annie, Tiphaine et Bertrand qui sont leurs deux enfants) Quel Ă©trange hasard de calendrier puisque c’est dĂ©but fĂ©vrier que je quitte mes locaux de Saclas bien dĂ©cidĂ© Ă  exposer toute cette affaire au grand jour…

Profitant de son statut d’adjointe elle fait publier dans la gazette du village plusieurs articles sur les « bornes » de son mari; le maire Yves Gaucher ne manque pas une occasion de mettre en avant auprès d’Ă©lus (prĂ©sident du conseil dĂ©partemental, prĂ©fet, et mĂŞme secrĂ©taire d’Ă©tat…) les affaires du mari de Mme Lepage.

Ce dernier lui est redevable puisque pour les Ă©lections municipales de 2021, Annie Lepage lui a apportĂ© les 3 femmes qui lui manquaient sur sa liste afin de respecter les obligations paritaires. Pourtant j’ai rencontrĂ© Mr le maire plusieurs fois et lui ai adressĂ© un courrier AR pour le prĂ©venir. Il m’a rĂ©pondu qu’il se posait des questions depuis des annĂ©es sur les activitĂ©s de Mr Lepage qui semblait ne jamais rien produire; toutefois il se refusait Ă  demander des comptes car il lui Ă©tait redevable de l’apport de femmes sur sa liste comme il me l’a expliquĂ©. En 2019, quelques mois avant les Ă©lections de 2020, Marc Lepage se porte acquĂ©reur d’un terrain municipal afin de construire une usine et de crĂ©er 25 emplois dans le village; c’est la mĂŞme litanie qu’il rĂ©cite Ă  chaque fois devant ses interlocuteurs (Essonne DĂ©veloppement, RĂ©gion, Ă©lus…). L’opposition crie au conflit d’intĂ©rĂŞt. Qu’importe, la mairie cède le terrain. Bien entendu, comme ce fut le cas quelques mois auparavant avec la mairie voisine de Guillerval, le projet de construction avorte ! En mai 2022, des voisins excĂ©dĂ©s par les passe-droits accordĂ©s aux Lepage et Ă  Wattpark, contactent le RĂ©publicain qui publie un article dĂ©nonçant ces conflits d’interet

Bertrand Lepage, le fiston

Bertrand, le fils Lepage possède un sous compte dans la sociĂ©tĂ© IDFR depuis des annĂ©es. Il se sert parfois de la sociĂ©tĂ© de son père pour facturer des prestations comme ce fut le cas avec ma sociĂ©tĂ© dans le cadre d’une analyse de rĂ©fĂ©rencement de mon site de ventes en ligne. Titulaire d’un diplĂ´me de commerce d’une Ă©cole de second rang, il a quittĂ© ses deux derniers postes prĂ©maturĂ©ment. C’est donc tout naturellement que papa l’embauche en mai 2020 quand il quitte Adidas en tant que « responsable digital » en lieu et place de JL, le seul ingĂ©nieur de la sociĂ©tĂ© qui venait d’ĂŞtre licenciĂ© sans raison.

Bertrand Lepage est donc « webmaster ». Incapable de mettre Ă  jour le site avancĂ© multilingue que j’avais crĂ©e (scrolling horizontal, animations 3d), il crĂ©e un simple blog de type WordPress de quelques pages ainsi qu’une page dĂ©diĂ©e permettant d’acheter la borne pendant un court lapse de temps (2eme semestre 2020 – 1 er semestre 2021). Pour l’aider dans cette tâche ardue papa lui adjoint des stagiaires comme Maxime Aniecole, fils de l’adjointe de J.Mittelhauser maire d’Angerville et prĂ©sident d’agglomĂ©ration (CAESE) et soutien de WattPark. (voir plus bas)

Bertrand Lepage passe dans les vidĂ©os commerciales d’AIF, est interviewĂ© et se montre dans tous les concours de startup navrant dont se sert AIF pour faire le buzz autour de son projet de bornes. Il se prĂ©sente mĂŞme comme cofondateur de WattPark. Il n’hĂ©site pas Ă  indiquer que la borne a Ă©tĂ© commandĂ©e Ă  plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires et qu’il visait en septembre 5000 unitĂ©s vendues d’ici la fin de l’annĂ©e son père visant 1000 unitĂ©s vendues par jour (!!!). Le bilan 2020 nous apprend qu’il s’en vendra quelques dizaines Ă  peine (48000 € de produits dont 11000 € de ventes de marchandises). Ceci contraint Bertrand Lepage Ă  avouer aux Echos le 21/11/2021 qu’il ne reçoit qu’une dizaine de demandes par jour (et cela reste encore Ă  prouver !) et que seules 50 bornes ont Ă©tĂ© vendues et achetĂ©es…

Bertrand Lepage n’a pas fondĂ© WattPark qui rappelons-le est un copier coller d’AIF, sociĂ©tĂ© crĂ©e par Marc Lepage, David Leguide et moi mĂŞme. Bertrand Lepage est webmaster et n ‘a aucune compĂ©tence en ingĂ©nierie logicielle (Ce qu il explique au journaliste que « lui est plutĂ´t software ». Ceci est donc faux ). Avec 50 bornes installĂ©es (en fait c’est plutĂ´t 2 comme je l’explique ici) comment peut il ĂŞtre fier de l’annĂ©e 2021 ?

La famille de David Leguide

La première femme de David Leguide, Karine, Ă©tait comptable de profession. Elle rĂ©alisait mĂŞme la comptabilitĂ© de sa sociĂ©tĂ© IDFR. Elle ne peut donc ignorer ce qui s’y passait et notamment les facturations Ă  toutes les sociĂ©tĂ©s que David Leguide Ă©tait en train de couler. Elle commande mĂŞme Ă  la demande de ce dernier des KBIS des sociĂ©tĂ©s en cours de liquidation suite aux mĂ©faits de son mari. En 2018, suite Ă  de très mauvaises dĂ©cisions, David Leguide est chassĂ© de Central Test, la sociĂ©tĂ© de son propre frère Patrick Leguide pour laquelle il Ă©tait Directeur Financier. David Leguide reçoit 100000€ en compensation pour son dĂ©part et ses parts. Poursuivi par ses crĂ©anciers, il place une partie de ces sommes en compte courant associĂ© dans AIF et fait don du reste Ă  ses enfants mineurs; sa femme contresigne les documents… elle sait donc d’oĂą proviennent ces fonds. Lors de l’Ă©mission d’Obligations Convertibles en Actions d’AIF en 2020, David Leguide se sert de son fils et de sa nouvelle compagne pour porter ses parts puisqu’il risque une saisie Ă  tout moment.

La dernière compagne de David Leguide, Flavie Lore ne vaut guère mieux. En effet, elle porte Ă©galement des parts pour David Leguide lors des OCA. Je la contacte en 2020 pour la mettre en garde et surtout lui indiquer les condamnations et le magnifique passif de son compagnon. Elle n’en aura que faire et fournira les courriers Ă  son compagnon.

Lors de la 2eme levĂ©e de fond Wiseed, Flavie Lore cachant qui elle est n’hĂ©site pas Ă  poster des commentaires bidons pour faire le buzz comme Annie Lepage au mĂŞme moment. Tout ceci est parfaitement coordonnĂ©e puisque c’est Bertrand Lepage qui lui rĂ©pond sans mentionner qui elle est.

Des salariés tous amis proches ou actionnaires

En plus du fiston, Bertrand Lepage, la gĂ©rance d’AIF fait appel Ă  des personnes et salariĂ©s dont elle est certaine qu’ils ne rĂ©vèleront pas la vacuitĂ© du projet se contentant d’encaisser leurs salaires sans poser de question. Que ce soit avec JL l’ingĂ©nieur licenciĂ© sans raison en 2020 remplacĂ© par Bertrand Lepage, pour le cas des 2 salariĂ©s de la branche dĂ©tection licenciĂ©s ou encouragĂ©s Ă  partir ou bien dans mon cas licenciĂ© sans raison, la gĂ©rance d’AIF n’hĂ©site pas Ă  se dĂ©barrasser de quiconque est susceptible de faire dĂ©jouer ses plans. Pour travailler chez AIF, le nĂ©potisme est de mise. Il vous suffit d’ĂŞtre ami ou proche de la gĂ©rance ou des actionnaires. Ainsi ces derniers rĂ©cupèrent une partie de leur investissement.

Sylvain Thenault Guerin, le copain de 15 ans

En mars 2019, alors mĂŞme que je n’Ă©tais pas encore licenciĂ© de ma propre sociĂ©tĂ©, les deux prĂ©dateurs ont fait appel Ă  un collaborateur de longue date: Sylvain Thenault Guerin. Ce monsieur sans compĂ©tence particulière comme en atteste son CV a Ă©tĂ© embauchĂ© pour vendre les bornes aux collectivitĂ©s pour un salaire de 2500€ mensuel. Alors qu’au moment oĂą je rĂ©dige ce blog en dĂ©cembre 2021 aucune borne n’est officiellement disponible, je me demande ce que ce monsieur a bien pu faire pendant 28 mois pour justifier ses Ă©moluments. J’ai dĂ©couvert qu’il avait dĂ©jĂ  « travaillé » Ă  Saclas en 2009 pour David Leguide et Marc Lepage dans l’une de leur sociĂ©tĂ© liquidĂ©e rapidement: Yellow Submarine

Pour l’anecdote….A son arrivĂ©e chez AIF il est allĂ© dĂ©jeuner avec les 3 salariĂ©s de la division « dĂ©tection ». Ce dernier leur a concĂ©dĂ© dès le premier jour que Marc Lepage et David Leguide « m’avait surement roulĂ© dans la farine et qu’il les connaissait très bien » ce qui n’a pas empĂŞchĂ© Mr Tenault Guerin de venir une nouvelle fois profiter de la gamelle. Ceci a provoquĂ© l’ire de ces 3 salariĂ©s qui ont alors compris pourquoi j’avais dĂ©cidĂ© de travailler de chez moi: je devais prendre du recul et me prĂ©parer Ă  reprendre mon fond de commerce qui Ă©tait en train d’ĂŞtre pillĂ© par Marc Lepage et David Leguide. Pour rappel, le rapport judiciaire confirme le dĂ©tournement de 174000€ auxquels s’ajoutent 240000€ de prĂŞts BPI eux aussi dĂ©tournĂ©s sans oublier 59000€ fournis dès 2012.

Eric Valat, juge et actionnaire

Eric Valat est gĂ©rant de a sociĂ©tĂ© SFINE. En 2018 au moment de la 1ere levĂ©e de fonds il est juge au Tribunal de Commerce d’Evry depuis plusieurs annĂ©es tout comme ses associĂ©s Pierre Violante et Sonia Arrouas, elle mĂŞme prĂ©sidente de ce tribunal. Son CV sur LinkedIn nous apprend qu’il avait un poste juridique chez Orange et qu’il gère quelques sociĂ©tĂ©s sans grand succès. Aujourd’hui ses revenus proviennent de son club d’investissement SFINE, de la gestion d’un gite et depuis septembre 2020 de son salaire chez AIF et Wattpark. Eric Valat est en effet directeur juridique chez AIF. AIF pourtant une sociĂ©tĂ© de Recherche et DĂ©veloppement n’a pas d’ingĂ©nieur par contre elle entretient un directeur juridique. Il remplace apparemment David Leguide afin que ce dernier ne puisse ĂŞtre saisi sur ses revenus. Ce dernier ayant compris assez rapidement ce qu’il en Ă©tait du projet AIF, et comme il a une place au comitĂ© stratĂ©gique, s’est fait embaucher; une manière maligne pour lui de rĂ©cupĂ©rer une partie des sommes investies.

Pour l’anecdote…Lors d’une plaidoirie au TC de CrĂ©teil (qui ne vaut guère mieux que celui d’Evry !), alors que je soulignais les conflits d’intĂ©rĂŞt Ă©vidents entre le TC d’Evry et les actionnaires AIF, preuves Ă  l’appui, pointant Eric Valat juge et directeur gĂ©nĂ©ral d’AIF qui se trouvait dans la salle, ce dernier s’est levĂ© et a osĂ© raconter au tribunal « qu’il avait eu le grand honneur pendant plusieurs annĂ©es de se retrouver Ă  leur place au TC d’Evry en tant que juge ». Que ce soit Lepage, Leguide, leurs proches, salariĂ©s et actionnaires, tous semble dĂ©pourvus du moindre sens moral avec une justice qui semble elle aussi se moquer de la morale de ceux qui ont Ă  comparaitre devant elle ! Pourtant, dans sa video de prĂ©sentation aux Ă©lecteurs de sa circonscription en 2012 (il obtiendra 1.07% des suffrages), Eric Valat met en avant son sens morale, le fait qu’il soit membre d’Anticor, Transparency Watch et qu’il a signĂ© la charte des droits humains d’Amnetsy International…Le droit Ă  un procès Ă©quitable en est un; Mr Valat et ses acolytes du TC d’Evry devraient commencer par appliquer les principes qu’ils prĂ´nent aux autres Ă  eux mĂŞme…Enfin, Mr Valat reprĂ©sente AIF lors des assemblĂ©es GĂ©nĂ©rales de ma sociĂ©tĂ©; Mr Valat y vient systĂ©matiquement accompagnĂ© d’un garde du corps russe: on aura tout vu !

Les belles promesses d’Eric Valat, dans sa vidĂ©o de prĂ©sentation aux Ă©lections lĂ©gislatives de 2012

Jean de Bailliencourt, le fils d’actionnaire

AIF est une sociĂ©tĂ© dĂ©diĂ©e Ă  la recherche et DĂ©veloppement selon l’objet dĂ©crit dans ses statuts, pourtant depuis sa crĂ©ation elle n’a comptĂ© dans ses rangs qu’un seul ingĂ©nieur (JL) qui n’est restĂ© qu’un an avant de se faire licencier sans raison en 2020. Depuis le 9/12/2021, il y en a un 2eme, Jean de Bailliencourt, tout juste diplĂ´mĂ© de l’ICAM (Institut Catholique d’Arts et MĂ©tiers) une petite Ă©cole d’ingĂ©nieurs et dont c’est de surcroit la 1ère expĂ©rience professionnelle. Compte tenu de l’ambition et du retard du projet WattPark, je m’interroge sur le choix d’un tel profil inexpĂ©rimentĂ©. Une rapide enquĂŞte montre que le Jeannot est le fils du Ghislain, l’un des actionnaires de SFINE…Vous verrez un peu plus bas dans cet article, que le papa est prĂŞt Ă  donner de sa personne pour faire embaucher le fiston…Voici une nouvelle dĂ©monstration que le nĂ©potisme fait partie intĂ©grante de l’ADN d’AIF mais que c’est surtout un habile moyen pour les actionnaires de rĂ©cupĂ©rer une partie de leur mise.

Lucas Berchadsky, le copain du fiston

Avant la 2eme levĂ©e de fonds en 2021, la trĂ©sorerie d’AIF est comme Ă  son habitude exsangue. AIF doit par exemple plus de 50000eur de charges impayĂ©es Ă  Klesia depuis 2019. Les 1.5millions raclĂ©s auprès d’investisseurs peu regardants permettent Ă  la gĂ©rance un recrutement poudre aux yeux. En plus de Jeannot de Bailliencourt notre ingĂ©nieur sans expĂ©rience fiston d’un actionnaire, AIF fait appel Ă  un certain Lucas Berchadsky. Il convient dĂ©jĂ  de prĂ©ciser que ce monsieur n’est pas salariĂ© d’AIF mais prestataire indĂ©pendant. Il a crĂ©e sa sociĂ©tĂ© Bravo BSP juste avant d’intĂ©grer AIF le 2/11/2021. D’après son CV LinkedIn il est en charge des « OpĂ©rations« : vaste sujet chez AIF 🙂

Il a Ă©tĂ© responsable de Business Unit Ă  la Plateforme du Bâtiment puis Leroy Merlin, et a ensuite travaillĂ© chez Elis dans le secteur de la restauration puis est devenu directeur commercial pendant 1 an de Qapa, un site de recrutement…Tout cela est assez hĂ©tĂ©rogène comme expĂ©rience et ne correspond en rien aux besoins actuels au sein d’AIF qui, je le rĂ©pète a d’abord besoin de finaliser sa borne et donc besoin de vĂ©ritables ingĂ©nieurs ! Pourquoi engager un tel profil si ce n’est pour faire de la figuration sur les vidĂ©os d’entreprises et crĂ©er un Ă©nième Ă©cran de fumĂ©e ? La rĂ©ponse se trouve dans le parcours de ce monsieur qui est en fait un copain de Bertrand Lepage issu de la mĂŞme promotion de l’ESSCA (Ecole de Commerce d’Angers). Je me disais aussi qu’un recrutement basĂ© uniquement sur le mĂ©rite Ă©tait plus qu’improbable chez AIF 🙂

Maxime AniĂ©cole, l’alternant fils d’Ă©lue locale

Pour aider son fiston Ă  mettre Ă  jour les 5 pages du blog WattPark, papa lui adjoint un alternant, Maxime Aniecole, pendant 14 mois ayant le titre de Chef de produit digital. Sa mission dĂ©bute en septembre 2021 et se termine en octobre 2021. Avant cette mission ce dernier n’avait aucune expĂ©rience dans le domaine de la mobilitĂ© ou du digital puisqu’il a seulement occupĂ© des postes de vendeurs chez H&M et Darty. C’est d’autant plus Ă©tonnant que David Leguide et Marc Lepage s’Ă©taient jurĂ© de ne plus jamais avoir recours Ă  des alternants en 2018, suite Ă  une très mauvaise expĂ©rience avec l’un d’entre eux qui conduira David Leguide Ă  ne pas rĂ©gler le solde du Ă  son Ă©cole. Juste avant d’entrer chez AIF/WattPark, Maxime Aniecole avait Ă©tĂ© chargĂ© de communication Ă  la mairie d’Angerville pendant 4 mois ce que nous apprend son profil LinkedIn. Il apparait que Maxime AniĂ©cole est le fils d’une adjointe de la mairie d’Angerville dont Johan Mittelhauser est le maire. Ce dernier est aussi prĂ©sident de la communautĂ© de commune de l’Etampois qui fera tout pour me causer du tort en tant que bailleur de mes locaux Ă  Saclas, me contraignant mĂŞme Ă  les quitter.

Les Figurants

Depuis l’Ă©tĂ© 2021, la trĂ©sorerie est au plus bas et un besoin d’argent frais se fait cruellement ressentir. AIF/WattPark lance donc sa 2ème levĂ©e de fonds. A cause de l’absence de prototype/phase de test/bornes, un chiffre d’affaire ridicule il va falloir convaincre les futurs actionnaires. Sans ingĂ©nieur dans l’Ă©quipe, difficile d’apporter du concret. Qu’importe, il n’y a rien qu’un bel emballage marketing ne puisse rĂ©soudre ! AIF commence alors Ă  utiliser des figurants dans ses vidĂ©os pour rassurer les potentiels investisseurs qui par le plus improbable des hasards pourraient Ă©ventuellement s’inquiĂ©ter de la potentialitĂ© du projet Ă  aboutir sur quelque chose de tangible après 3 ans de retard.  » Il y a des ĂŞtres vivants qui travaillent chez AIF, regardez notre belle vidĂ©o« : Ă©cran de fumĂ©e esbrouffe, cette technique a encore fonctionnĂ© puisqu’ils sont parvenus Ă  lever 1.5m d’€. Je vais vous prĂ©senter ces figurants qui apparaissent sur les communiquĂ©s d’AIF.

Christophe Boivin, le voisin

Dans la vidĂ©o et dans la photo officielle de l’Ă©quipe, apparait Christophe Boivin. Il n’est nullement salariĂ© ou prestataire d’AIF. Il est le voisin des Lepage Ă  Saclas. Il est manager d’un des parkings au parc des expositions du palais des congrès porte de Versailles…

Pour l’anecdote…Les Lepage possèdent 16000m² de terrains non constructibles qu’ils ont cĂ©dĂ© pour une bouchĂ©e de pain Ă  leurs voisins qui en consĂ©quence leur en deviennent redevables. Ca vaut bien quelques petites heures de figuration dans des vidĂ©os, non ? La fille de Christophe est en outre l’une des 3 femmes qui manquaient Ă  Mr le maire de Saclas en 2020 pour boucler sa liste aux municipales. L’ascenseur fonctionne Ă  plein rĂ©gime Ă  Saclas !

Christian Kemp Griffin, le pistonneur

Christian Kemp Griffin est un chef d’entreprise canadien qui vit Ă  Saclas depuis de nombreuse annĂ©es. Il a pris en sympathie les Lepage au point qu’il a trouvĂ© ses premiers jobs au fiston. Il Ă©tait CEO d’Edun de 2005 Ă  2010, la marque de mode Ă©quitable crĂ©e par Bono le chanteur d’U2 et sa femme. Elle a Ă©tĂ© revendue en 2009 Ă  LVMH qui s’en est dĂ©barrassĂ© en 2018. C’est chez Edun que Bertrand Lepage a dĂ©butĂ© comme assistant en stage d’Ă©tĂ© Ă  New York en 2010 avant d’ĂŞtre engagĂ© chez Louis Vuitton (LVMH) qui venait de racheter Edun…Il n’y restera qu’un an.

Depuis 2021, Christian Kemp Griffin est tantĂ´t prĂ©sentĂ© comme le Directeur DĂ©veloppement (bĂ©nĂ©vole ?) de Wattpark tantĂ´t membre du conseil stratĂ©gique d’AIF/WattPark. C’est assez Ă©tonnant car ce monsieur n’a aucune expĂ©rience dans le domaine de la mobilitĂ©; enfin c’est bien d’avoir quelqu’un capable de s’exprimer dans un anglais correct quand on s’appelle WattPark et qu’on indique dans son business plan dès 2018 que la croissance Ă  l’international est la prioritĂ©, notamment avec des pays comme l’Allemagne et les USA, mais qu’au final il n’y aucun accord ou mĂŞme ne serait ce qu’une vente avec un pays Ă©tranger…

Ghislain de Baillencourt

Ce n’est que tardivement que j’ai dĂ©couvert que le père De Baillencourt associĂ© de SFINE qui a fait embaucher son fiston sans expĂ©rience chez Wattpark jouait lui a aussi aux figurants dans les videos de prĂ©sentations de Wattpark. Ce don de soit pour la famille est admirable…

Extrait de la video de prĂ©sentation Wattpark ayant servi de support Ă  la levĂ©e de fin 2021…

Tous ces proches et salariĂ©s n’hĂ©sitent pas Ă  laisser des avis bidons sur Google au sujet de Wattpark. Il est vrai qu’une sociĂ©tĂ© censĂ©e avoir vendu 1000 voir 20000 bornes avec une poignĂ©e d’avis, cela fait tâche !

Les avis laissĂ©s sur la page Google de Wattpark au 23/4/2022 Ă©manent tous de proches ou de salariĂ©s d’AIF voire d’habitants du village de Saclas.

Des fournisseurs qui posent question

Sandrine Almeiras, la coach RH

Quelques jours après avoir Ă©tĂ© mis Ă  l’écart de tous les organes dirigeants de la sociĂ©tĂ© AIF et poussĂ© Ă  la sortie, le 15 Avril 2019, une consultante RH Sandrine Almeras a Ă©tĂ© recrutĂ©e pour « dĂ©ployer la fonction Ressources Humaines et mettre la sociĂ©tĂ© en conformitĂ© au regard de la règlementation du travail et ce dans le cadre de sa politique d’embauche Â». Sa sociĂ©tĂ© MyHumanPartner n’existe que depuis mars 2018 et cette personne est donc sans expĂ©rience dans l’accompagnement d’entreprises. Ses Ă©moluments s’élèvent pourtant Ă  2520€ par mois, soit 33 mois x 2520 = 83160€ d’honoraires depuis avril 2019 jusqu’à DĂ©cembre 2021. Mme Almeiras ne s’occupe pas des bulletins de salaire. Jusqu’Ă  novembre 2021, Mme Almeiras a procĂ©dĂ© seulement Ă  2 embauches dans la sociĂ©tĂ©s depuis son arrivĂ©e (une secrĂ©taire administrative et un technicien), ainsi que celle d’un stagiaire « digital Â», Maxime Aniecole. Mme Almeiras a tellement bien mis en conformitĂ© la sociĂ©tĂ© AIF avec les règles en vigueur que 2 procĂ©dures prudhommales sont en cours et que 2 autres salariĂ©s ont Ă©tĂ© licenciĂ©s abusivement mais n’ont pas souhaitĂ© poursuivre en justice compte tenu du cout Ă©levĂ© ;. un 3eme a Ă©tĂ© forcĂ© Ă  partir quand elle l’a contraint Ă  signer un contrat antidatĂ© et qu’il a refusĂ©. Un 4eme a dĂ©missionnĂ©. Ceci reprĂ©sente 6 dĂ©parts sur un effectif de 9 personnes…Ajoutez Ă  cela l’installation de cameras pour espionner les salariĂ©s qui ont fait l’objet d’un rappel de la CNIL. Au-delĂ  de la qualitĂ© de son travail, les Ă©moluments de Mme Almeras paraissent ne pas ĂŞtre du tout en adĂ©quation avec son volume de travail, ses prĂ©rogatives et ses accomplissements. Madame Almeiras apparait encore en dĂ©cembre 2021 dans la nouvelle vidĂ©o promotionnelle de Wattpark ainsi que sur les photos officielles de l’équipe. Madame Almeiras se trouve Ă©trangement sur la mĂŞme liste Ă©lectorale que 2 autres importants soutiens de Wattpark

EISCOM, l’entreprise d’electronique du juge actionnaire

C’est toujours pratique pour AIF de compter des juges de son tribunal de commerce parmi ses associĂ©s. Dans le cadre d’AIF, ils ont mĂŞme la prĂ©sidente de ce tribunal, Sonia Arrouas, qui a su se montrer très utile en violant plusieurs fois son serment de juge. Afin de rĂ©cupĂ©rer leur investissement dans la coquille vide AIF certains se salarient comme le juge Eric Valat, d’autre deviennent prestataire comme le juge Pierre Violante. Pour rappel ce dernier a accordĂ© des dĂ©cisions de justice très favorables Ă  Marc Lepage en 2017 lui permettant d’obtejir pour 0€ 50% de mes droits sur la marque Le Fouilleur ainsi que la gĂ©rance de la sociĂ©tĂ© de presse. Il apparait que Pierre Violante et son associĂ© Alain Beaujan (lui aussi actionnaire de SFINE et donc d’AIF) possèdent une entreprise d’Ă©lectronique qui est prestataire d’AIF et est intervenue dans le dĂ©veloppement de la borne…

Thibault Eggermont / IKOMOBI, le dĂ©veloppeur d’application bienveillant

Le concept Wattpark repose sur une borne dont les fonctionnalitĂ©s s’activent via une application. En 2018, une fois les premiers fonds levĂ©s, Marc Lepage insiste pour recourir Ă  cette la sociĂ©tĂ© IKOMOBI. Son CEO et associĂ©, Thibault Eggermont a investi dans AIF via Wiseed. Marc Lepage fait appel Ă  sa sociĂ©tĂ© sans aucune concertation avec ses associĂ©s et sans le moindre appel d’offre ! J’Ă©tais Ă  l’Ă©poque en charge du suivi du dĂ©veloppement de l’application avec les Ă©quipes d’Ikomobi. J’ai Ă©tĂ© expulsĂ© du projet quand j’ai commencĂ© Ă  demander des comptes fin 2018. En effet, AIF a rĂ©munĂ©rĂ© la prestation d’Ikomobi Ă  hauteur de 344000€ (simplement pour l’annĂ©e 2019). Cette somme correspond Ă  une application « Version 1 » c’est Ă  dire avec des fonctionnalitĂ©s très limitĂ©es (rĂ©servation, navigation sur carte, accès au compte utilisateur).

AIF va devoir s’acquitter de sommes bien plus importantes auprès de ce fournisseur si elle souhaite se mettre au niveau de ce qu’elle promet en ce qui concerne l’expĂ©rience utilisateur (calcul de consommation, facturation, fonctionnalitĂ© smartgrid…). Aujourd’hui l’application offre des fonctionnalitĂ©s minimales. Dès 2020, j’ai averti Thibault Eggermont quant Ă  la solvabilitĂ© d’AIF et quant au passif de sa gĂ©rance, sans oublier la vacuitĂ© du projet. En rĂ©ponse Mr Eggermont a rĂ©digĂ© une attestation dĂ©nonçant cet avertissement qui lui a Ă©tĂ© fait et dont AIF se sert dans les procĂ©dures contre moi. Pourtant, ce dernier n’ignore pas l’Ă©tat d’avancement rĂ©el du projet et que le seul ingĂ©nieur a Ă©tĂ© licenciĂ©; il demeure toutefois très dĂ©vouĂ© Ă  Marc Lepage et n’hĂ©site pas Ă  rĂ©diger des avis/questions très favorables lors de la 2eme levĂ©e de fonds auprès de Wiseed comme l’ont fait Ă©galement les familles Lepage/Leguide, et ce sans mentionner qu’il est prestataire d’AIF auprès des investisseurs. En 2021, Marc Lepage le remercie en le nommant au conseil d’administration de Wattpark. Lui aussi est au four et au moulin !

Nicolas Fretelliere / GOODKIDS, le designer/actionnaire/copain d’Ă©cole

Je dĂ©couvre fin janvier 2022 la nouvelle campagne publicitaire de Wattpark. Tant sur le fond que sur la forme il y a des choses Ă  redire sur ce travail; je me dĂ©cide alors Ă  voir qui est cette fameuse agence ainsi que ses crĂ©dits. C’est lĂ  que le nom d’un des fondateurs, Nicolas Fretelliere m’apparait comme familier. En consultant la liste des investisseurs AIF, je m’aperçois que ce monsieur a souscrit en 2020 Ă  des Obligations Convertibles en Actions chez AIF/Wattpark. La plupart de ces souscripteurs sont des proches de la gĂ©rance. Mr Fretellière, comme MM. Valat et Eggermont rĂ©cupèrent une partie de leur mise en facturant des prestations. LĂ  encore, comme ce fut le cas pour la sociĂ©tĂ© IKOMOBI de Mr Eggermont, je doute qu’il y ait eu un appel d’offre… Il apparait enfin que Nicolas Fretellière est Ă©galement un copain de promotion ESSCA de Bertrand Lepage et Lucas Berchadsky…Il rĂ©alise donc la triple combo: actionnaire et prestataire + copain d’ecole; bravo Ă  lui 🙂

Nicolas Fretellière est l’un des actionnaires d’AIF. Il rĂ©cupère comme Eric Valat une partie de sa mise via des prestations d’agence digitale. C’est aussi un copain de promotion de Bertrand Lepage et Lucas Berchadsky Ă  l’ESSCA…

Comptable et avocat

On dit souvent que les conseillers juridiques et financiers d’une sociĂ©tĂ© sont Ă  l’image de leurs cliens. Avec ceux d’AIF on ne dĂ©roge pas Ă  la règle !

Mathieu Mortkowitch, commissaire au compte de tous les coups foireux de David Leguide

DĂ©but 2019, AIF doit nommer un commissaire aux comptes. David Leguide explique que, par facilitĂ©, il a choisi le commissaire aux apports qui avait Ă©tĂ© nommĂ© lors de la levĂ©e de fonds de 2018. Je m’abstiens lors de ce vote ne connaissant pas ce dernier. Quelques mois plus tard en m’entretenant avec les victimes, je m’aperçois que ce dernier est avec David Leguide le dĂ©nominateur commun entre toutes les victimes. Ce commissaire aux comptes dont le rĂ´le est de certifier les comptes est Mathieu Mortkowitch et sa sociĂ©tĂ© ACEFI. C’Ă©tait lui l’expert comptable des sociĂ©tĂ©s industrielles de Dominique Mocquard (ADM, JDM, LDM, Keeymoov) et il est aussi intervenu pour le comptes des agences de voyage d’Agnès Suils (Travelling, Compagnie du Monde). David Leguide a Ă©tĂ© condamnĂ© pour sa gestion de compagnie du monde et est inquiĂ©tĂ© suite Ă  la faillite des sociĂ©tĂ©s de Dominique Mocquard. En 2021, il est Ă©galement nommĂ© CAC de la nouvelle SAS WattPark dans laquelle ont Ă©tĂ© envoyĂ©s la majeure partie des actifs d’AIF. C’est enfin Mathieu Mortkwitch du cabinet ACEFI qui devient le comptable de la sociĂ©tĂ© de consulting de David Leguide, Finance Global Service rĂ©activĂ©e en 2021 après des annĂ©es sans dĂ©pĂ´t de comptes. C’est cette sociĂ©tĂ© qui permet Ă  David Leguide, passĂ© maitre dans l’art de se rendre insolvable de titrer des revenus avant que les huissiers ne puissent se retourner contre cette dernière.

Erwan CossĂ©, secrĂ©taire juridique de luxe qui semble ignorer le bon droit…

Erwan CossĂ© fait partie de l’Ă©quipe d’avocats d’AIF. Il est en charge du secrĂ©tariat juridique. Ainsi en 2018, alors mĂŞme que la sociĂ©tĂ© ne rencontre aucun soucis, il facture plus de 32000eur Ă  AIF pour la rĂ©daction du pacte d’associĂ© et la mise en relation avec le commissaire aux apports…sauf que ce commissaire aux apports est dĂ©jĂ  en relation avec David Leguide depuis des annĂ©es, c’est Mathieu Mortkowitch…Bien entendu mes associĂ©s me l’avaient cachĂ©. Je n’ai hĂ©las en effet dĂ©couvert cette Ă©trange facture que postĂ©rieurement, sans quoi j’ aurais interrogĂ© la gĂ©rance car cette dernière semble dĂ©mesurĂ©ment Ă©levĂ©e. Aurait elle Ă©galement servi Ă  payer d’autres prestations ?

Pour l’anecdote…Erwan CossĂ© a accompagnĂ© la gĂ©rance d’AIF dans plusieurs dĂ©placements notamment celui au TC d’Evry avec Sonia Arrouas; il Ă©tait donc au courant des liens unissant cette dernière Ă  AIF via SFINE et n’a rien dit. Le 22/12/2021 je reçois une convocation pour l’AG d’AIF qui a lieu le 31/12/2021 afin de valider les comptes de l’exercice 2020. Comme Ă  leur habitude tout est fait par la gĂ©rance pour cacher sa gestion. La convocation par email prĂ©cise que les rapports spĂ©ciaux suivent dans un email distinct. 24h avant cette AG, je n’ai toujours pas reçu ces pièces et demande des comptes Ă  Mr CossĂ© et aux actionnaires. Je reçois une rĂ©ponse quelques minutes plus tard, puis plusieurs autres ensuite. Ce « cher » secrĂ©taire juridique refuse tout simplement au mĂ©pris de toutes les règles juridiques en vigueur de me faire parvenir ces Ă©lĂ©ments pourtant obligatoires et qui m’auraient permis d’Ă©valuer entre autre « les Ă©vĂ©nements importants de 2021 postĂ©rieurs Ă  la clĂ´ture du bilan 2020« . Cela en dit long sur les mĂ©thodes d’AIF et de son conseil.

🎓 Apprendre des erreurs…

Copains, familles, fournisseurs peu scrupuleux: tous profitent et Ă©changent les bons procĂ©dĂ©s avec la gĂ©rance qui est passĂ©e maitre dans l’art du renvoi d’ascenseur. Quand des personnes aux standards moraux si bas s’unissent pour siphonner un projet, il n’y a hĂ©las pas grand chose Ă  faire car cela relève de choix appartenant Ă  chacun.

You may also read!

la cours d'appel de paris condamne Wattpark

1ERE VICTOIRE ! Wattpark condamné en appel à me verser 191.400€

Par arrêté du 9/11/2023 visible ici, la Cour d'appel de Paris a condamné la société AIF WATTPARK à me

Read More...
marc lepage david leguide faux

đź‘€Les faussaires sont chez WATTPARK

⏩ Résumé de l'article Acheter un juge consulaire, c’est facile, c’est pas cher, et ca peut rapporter gros… Acheter

Read More...

Au Tribunal des Prudhommes d’Evry les bananes poussent Ă©galement très bien !

⏩ Résumé de l'article Comme c'est déjà le cas avec le tribunal de commerce d'Evry, les actionnaires d'AIF sont

Read More...

Leave a reply:

Mobile Sliding Menu