💰33000€ détournés du Syndicat professionnel Detexpert

In 6) Les victimes

⏩ RĂ©sumĂ© de l’article

En 2018 Marc Lepage et David Leguide ont encaissĂ© et dĂ©tournĂ© 33000€ de recettes appartenant au Syndicat Detexpert. 33000€ c’est une somme qui paraĂ®t une goutte d’eau dans l’ocĂ©an des fonds engloutis par nos 2 professionnels de la liquidation; cette Ă©nième affaire vaut pourtant la peine d’ĂŞtre contĂ©e tant elle est rĂ©vĂ©latrice des pratiques honteuses de ces 2 multirĂ©cidivistes. Un procès est en cours avec dĂ©cision attendue avant l’Ă©tĂ© 2022.

D’oĂą viennent ces 33000€ ?

Je suis expert dans le domaine de la dĂ©tection de mĂ©taux. HĂ©las depuis les annĂ©es 80, une minoritĂ© de dĂ©tracteurs de ce loisir tente de le faire interdire et de nuire Ă  ses 250 000 pratiquants en France. Dès 2007, j’ai dĂ©cidĂ© de m’investir dans la promotion des bonnes pratiques mais Ă©galement dans la dĂ©fense de ce loisir. Par des passages dans les mĂ©dias (dont le 1er en 2007 sur rance 3 prĂ©sentĂ© dans la vidĂ©o ci-dessous), par la crĂ©ation et l’entretien de Viveladetection le seul site dĂ©diĂ© Ă  la dĂ©fense de la dĂ©tection de mĂ©taux de loisir, par des articles publiĂ©s dans mon magazine ou sur les rĂ©seaux sociaux, je n’ai jamais comptĂ© mon temps.

En 2018 avec plusieurs autre professionnels de ce marchĂ© nous crĂ©ons le Syndicat Professionnel DETEXPERT qui a pour but la promotion et la dĂ©fense du loisir avec notamment un lobbying intense. Pour son financement, je dĂ©cide de lui cĂ©der les bĂ©nĂ©fices de la partie Ă©vènementielle de ma sociĂ©tĂ©. Nous organisons en effet chaque annĂ©e de grands rassemblements mĂ©diatisĂ©s appelĂ©s rallyes dont le chiffre d’affaire est assez consĂ©quent compte tenu du nombre de participants. C’est d’ailleurs lors d’un de ces rallyes que la crĂ©ation de DETEXPERT est actĂ©e en prĂ©sence de Marc Lepage gĂ©rant d’AIF (qui gère le fonds de commerce de La Boutique du Fouilleur) et David Leguide son directeur gĂ©nĂ©ral. Ce dernier devient d’ailleurs trĂ©sorier de ce syndicat. L’avocat d’AIF est mĂŞme choisi au dĂ©part pour devenir le conseil de ce syndicat.

Marc Lepage qui applaudit Ă  la crĂ©ation du Syndicat, David Leguide qui en est le trĂ©sorier, ainsi que leur avocat Romain Carayol sont tous lĂ  Ă  la crĂ©ation du syndicat au Rallye Detectland Ă  mes cotĂ©s (je tiens le mĂ©gaphone, symbole Ă©galement d’alerte Wattpark). Pourtant 2 ans plus tard il estiment que ce syndicat n’existe pas, qu’il est frauduleux et demandent sa dissolution pour avoir Ă  ne pas resituer les 33000eur de recettes qu’ils ont dĂ©tournĂ©.

C’est la Boutique du Fouilleur qui encaisse comme elle le fait depuis 2006 la billetterie de ces Ă©vènements directement en ligne via son site internet. La billetterie de DETECLAND IV qui doit avoir lieu en septembre 2019 ouvre en novembre 2018; en quelques semaines toutes les places sont vendues. AIF qui gère le site internet de la boutique, son fonds de commerce et ses comptes en banque encaisse un chiffre d’affaire de 33000€ . Dans les premiers jours d’avril 2019, je dĂ©nonce aux actionnaires la gestion catastrophique d’AIF lors du premier conseil stratĂ©gique. Je demande le remboursement de ces 33000 € par courrier AR le 9 avril 2019. Je suis expulsĂ© des instances dirigeantes de la sociĂ©tĂ© et licenciĂ© en mesure de rĂ©torsion. Le 15 avril, David Leguide dĂ©missionne de son poste de trĂ©sorier par courrier AR estimant ne pas faire partie de ce syndicat … comme c’est pratique ! A partir de ce moment lĂ  AIF refusera toujours de restituer ces 33000€. En tant que prĂ©sident du Syndicat Detexpert et en accord avec ses membres, j’attaquais donc AIF en 2019 pour rĂ©cupĂ©rer ces fonds dĂ©tournĂ©s.

Mensonges et tentatives pathétiques de défense en image

Dans ses conclusions AIF allait se rabaisser aux pires manĹ“uvres pour tenter de s’en tirer comme dĂ©crit ci-dessous.

Un loisir illégal et par extension des évènement illicites:

Pour AIF qui a repris le fonds dĂ©tection depuis juillet 2017, fonds duquel ils ont dĂ©tournĂ© plus de 500000€ et qui a pourtant payĂ© leurs salaires et dettes IDFR … l’activitĂ© de dĂ©tection de mĂ©taux Ă©tait devenue soudainement illĂ©gale et relevait mĂŞme du trouble Ă  l’ordre public: comme c’est pratique encore ! Par extension, les Ă©vènements organisĂ©s l’Ă©taient Ă©galement. AIF se prĂ©sentait ainsi comme le protecteur du patrimoine, reprenant les arguments des dĂ©tracteurs de notre loisir … AIF veut ainsi maintenant dĂ©truire ce fonds de commerce qui les a sortis du caniveau ou leur sociĂ©tĂ© IDFR se trouvait avec ses centaines de milliers d’ € de dettes. Ayant rĂ©digĂ© la plupart des textes explicitant les lois en vigueur ainsi que les modèles d’autorisations utilisĂ©s par les pratiquants de ce loisir, il a Ă©tĂ© facile de faire voler en Ă©clat leurs minables arguments. Quelques gendarmeries reprennent mĂŞme certains de mes textes pour dĂ©crire les lois entourant notre loisir !

Tentative de dissolution du syndicat

AIF va jusqu’Ă  demander la dissolution du Syndicat, pensant ainsi pouvoir conserver les sommes dĂ©tournĂ©es. Marc Lepage et David Leguide oubliaient que mĂŞme dissout, la crĂ©ance envers DETEXPERT serait toujours lĂ . Ils ont prĂ©textĂ© que le syndicat Ă©tait fictif. Nous avons donc produit les comptes rendus d’AG et toutes les rĂ©alisations de ce dernier depuis sa crĂ©ation sans oublier des attestations de ses membres. DETEXPERT pourrait aller encore plus loin si sa seule source de revenus n’avait pas Ă©tĂ© dĂ©tournĂ©e. David Leguide Ă©voque Ă©galement l’absence de comptabilitĂ© alors qu’il en est le trĂ©sorier…dĂ©cidĂ©ment David Leguide rencontre beaucoup de problèmes dès qu’il s’agit de rĂ©aliser une comptabilitĂ©, ce qui lui vaut des condamnations.

Ils « n’Ă©taient pas au courant » des rallyes et s’y opposaient

Plus causasse, Marc Lepage et David Leguide affirment que l’encaissement et l’organisation de ce rallye se sont faits sans leur accord. Sauf qu’Ă  aucun moment, AIF ne s’est opposĂ© Ă  la tenue d’un rallye; elle ne l’a fait que postĂ©rieurement Ă  la demande de restitution des 33000€ en avril 2019. Mieux encore, Marc Lepage et David Leguide sont membres fondateurs de ce syndicat et Ă©taient prĂ©sents au Rallye DETECTLAND 2 Ă  sa crĂ©ation, au mĂŞme endroit ou s’est tenu le mĂŞme DETECLAND 4 dont ils ont dĂ©tournĂ© les recettes deux ans plus tard. Marc Lepage a mĂŞme publiĂ© des articles Ă©logieux de tous ces rallyes dont le Detectland IV dans le magazine Le Fouilleur Ă©ditĂ© par la sociĂ©tĂ© de presse Ă©ponyme dont il est le gĂ©rant 🙂

Quelques extraits des articles paru dans le Fouilleur dont Marc Lepage est gĂ©rant et directeur de la publication. A droite l’edito du n°70 sorti en dĂ©cembre 2018 paru dans le mĂŞme magazine. On y apprend que 600 tickets ont Ă©tĂ© vendus pour l’Ă©vènement qui se dĂ©roulera en septembre 2019; pourquoi Marc Lepage publie des articles Ă©logieux dans on magazine s’il considère que ces Ă©vènements sont illĂ©gaux ?

Depuis plus de 10ans, certains archĂ©ologues dĂ©tournent les lois Ă  leur avantage et influencent les prĂ©fets en leur faisant croire que ce loisir pourtant pratiquĂ© par 250000 personnes est illĂ©gal. Ainsi de nombreux rallyes, dont les miens (qui sont les plus connus et importants en taille) sont frappĂ©s d’interdiction. Jamais je n’ai annulĂ© l’un de ces Ă©vènements et je me suis Ă  chaque fois conformĂ© Ă  ces arrĂŞtĂ©s pourtant illĂ©gaux. PlutĂ´t qu’une procĂ©dure administrative que de toute façon je n’avais pas le temps de lancer (on me dĂ©livre les arrĂŞtĂ©s gĂ©nĂ©ralement la veille de l’Ă©vènement !) je prĂ©fère anticiper les problèmes. Ainsi depuis de nombreuses annĂ©es je ne donne le lieu exact de l’Ă©vènement que quelques heures avant le dĂ©but, et gĂ©nĂ©ralement il se dĂ©roule au carrefour de plusieurs dĂ©partements ou rĂ©gions, ce qui limite la facultĂ© d’intervention des nuisibles. Vous l’aurez compris, jamais je ne cèderai Ă  l’arbitraire ou Ă  l’injustice. HĂ©las pour l’Ă©vènement de 2019, Marc Lepage et David Leguide Ă©taient au courant du lieu; ils se sont vantĂ©s auprès des salariĂ©s dès mai 2019 que cette annĂ©e il feraient interdire le rallye; pourtant ces rallyes sont l’Ă©vènement marketing le plus important pour l’activitĂ© dĂ©tection. La version 2019 a attirĂ© plus de 850 personnes et tous les fabricants y Ă©taient prĂ©sents comme chaque annĂ©e pour prĂ©senter leurs nouveautĂ©s.

Complicités et petits arrangements médiocres

Par ma notoriĂ©tĂ© et mon engagement pour la dĂ©fense du loisir dont je suis en quelque sorte le visage le plus connu, je me suis fait pas mal d’ennemis parmi mes concurrents mais Ă©galement parmi ceux qui voudraient faire interdire ce loisir. Marc Lepage et David Leguide le savaient très bien et se sont servi de ces ennemis pour tenter de m’abattre.

Les concurrents

AIF fait nommer Ă  l’Ă©tĂ© 2019 sans raison et sans que j’en sois informĂ© un administrateur sur ma sociĂ©tĂ© par la prĂ©sidente du Tribunal Commercial d’Evry qui est associĂ©e dans leur sociĂ©tĂ©. Ils envoient Ă  mes concurrents l’arrĂŞtĂ© ou il est prĂ©cisĂ© que j’ai recours Ă  des pratiques de gestion frauduleuse (ce qui sera dĂ©menti par le contrĂ´le fiscal que j’ai initiĂ©). Le prĂ©judice d’image est immense car ces conclusions Ă  charges qui sont jointes Ă  la dĂ©cision se retrouvent relayĂ©es sur les rĂ©seaux sociaux très rapidement. Certains expliquent que je vais mettre la clĂ© sous la porte, que je ne suis plus le patron, que j’ai dĂ©tournĂ© des fonds et que Marc Lepage et David Leguide sont les vĂ©ritables patrons et autres imbĂ©cilitĂ©s…En tant que professionnel « rĂ©fĂ©rence » sur ce marchĂ© il est vrai que mon dĂ©part arrangerait pas mal de personnes d’autant que depuis 2018 et la prise de gĂ©rance par AIF, ma sociĂ©tĂ© est attaquĂ©e en justice par notre principal concurrent qui demande 280000 € de prĂ©judice (au final AIF est condamnĂ© Ă  15000 € et mon concurrent condamnĂ© Ă  me verser 1000 € ).

Les membres de mon réseau

En 2018, DETEXPERT est un syndicat mais Ă©galement le nom donnĂ© au rĂ©seau de magasins qui en font partie. C’est Ă©galement une marque d’accessoires que j’ai crĂ©Ă©e et dont une partie des bĂ©nĂ©fices doit financer le syndicat Ă©ponyme. Depuis 15 ans, de nombreux fabricants m’ont fait confiance pour faire connaitre et distribuer leurs produits. J’ai placĂ© une toute petite entreprise prĂŞte-nom pour gĂ©rer l’une de ces marques (Nokta Makro) afin de ne pas offusquer les autres fabricants qui craindraient que je les dĂ©laisse. J’ai Ă©galement confiĂ© plus de responsabilitĂ©s Ă  un magasin de mon rĂ©seau qui souhaitait s’investir dans la promotion de la marque Minelab Ă  mes cotĂ©s. Ces 2 magasins au chiffre d’affaire insignifiant n’Ă©taient connus de personne; je les ai mis en avant et les ai prĂ©sentĂ©s au fabricants car aucun d’entre eux ne parle anglais. Ils Ă©taient prĂ©sents Ă  la crĂ©ation du Syndicat. Je les ai conviĂ©s Ă  des salons professionnels tous frais payĂ©s.

Pour me remercier ces deux magasins ont vendu leurs services Ă  mon principal concurrent, ont quittĂ© le rĂ©seau et ont tentĂ© de me subtiliser la distribution de deux marques que je distribuais. Parfois mieux vaut ĂŞtre seul que de compter de tels amis. Insultes, diffamation, impayĂ©s, ces deux lĂ  m’ont tout fait ! Ils ne sont heureusement pas parvenus Ă  leurs fins car j’ai toujours conservĂ© la confiance des fabricants. Ces deux magasins qui en juillet 2019 m’avait rĂ©digĂ© des attestations CERFA dans lesquelles ils annonçaient rompre leur relation commerciale avec AIF, leur reprochait d’avoir volĂ© 33000 € Ă  leur syndicat et de m’avoir licenciĂ©, ces 2 mĂŞmes magasins se retournaient Ă  prĂ©sent contre moi qui les avait placĂ©s Ă  la lumière du jour. Le plus pathĂ©tique est qu’une de ces 2 petites Ă©choppes a rĂ©digĂ© une attestation contraire quelques mois plus tard. Elle nĂ©glige toutefois de prĂ©ciser dans cette dernière qu’elle possède une autre activitĂ© de « peinture ». Et c’est justement Ă  cette dernière qu’AIF fait appel pour peindre ses coques de bornes vides. Il est tellement facile d’acheter les gens dotĂ©s d’un niveau de conscience au raz des pâquerettes et il faut avouer que Marc Lepage et David Leguide savent s’entourer de fidèles qui les soutiennent dans leurs mĂ©faits et ce depuis des annĂ©es. Au final, la piètre gestion de mon fonds de commerce par AIF aura eu raison du rĂ©seau DETEXPERT mais pas du syndicat eponyme.

La Prefecture et le sous directeur Ă  l’archĂ©ologie

Comme je l’explique plus haut, Marc Lepage et David Leguide ont indiquĂ© au prĂ©fet le lieu du rallye 2019 et s’en sont vantĂ©s auprès de leurs salariĂ©s qui Ă©taient pour certains les miens avant d’ĂŞtre les leurs…DĂ©but 2019 est nommĂ© secrĂ©taire de la prĂ©fecture de l’Essonne Benoit Kaplan, qui Ă©tait avant cela sous directeur de l’archĂ©ologie en charge de « la question detectoriste » en France. Autant dire que c’est l’un des plus farouches opposants Ă  la pratique de la dĂ©tection de loisir que je dĂ©fends. Je dĂ©cris ici le rĂ´le actif de la prefecture d’Evry dans cette affaire. Pourquoi la prĂ©fecture d’Evry qui a pris cet arrĂŞtĂ© anti-rallye en mai 2019 a-t-elle attendu la veille de l’Ă©vènement pour me le signifier ? Cela ressemble Ă©trangement Ă  une volontĂ© de nuire.

Au final, 3 prĂ©fectures ont coordonnĂ© leurs actions pour tenter de faire interdire ce rallye de septembre 2019, le plus grand jamais organisĂ© en Europe (hors Angleterre); notre administration sait se donner beaucoup de mal quand elle le souhaite (si elle pouvait pouvait faire preuve du mĂŞme zèle pour le contrĂ´le de l’argent public, nos finances publiques ne s’en porteraient que mieux). Je devais donc me battre contre mes associĂ©s qui avaient dĂ©tournĂ© 1 an plus tot a recette du rallye, mes concurrents, 3 prĂ©fets et un peloton de gendarmerie qui voulait faire interdire l’Ă©vènement. Une nouvelle fois, cela ne m’a pas empĂŞchĂ© de mener Ă  bien ce Detectland 4 qui fut un Ă©norme succès avec plus de 40000€ de lots distribuĂ©s et une grande couverture mĂ©diatique. Bien après l’Ă©vènement, quand j’ai enfin pris connaissance de cet arrĂŞtĂ© prĂ©fectoral, je me suis rendu compte que c’Ă©tait le mĂŞme que dans les 2 autres dĂ©partements; tant sur le fonds que sur la forme il Ă©tait inacceptable. DĂ©jĂ  engagĂ© en justice contre mes associĂ©s dans plusieurs affaires ainsi que contre mes concurrents, je n’avais d’autre choix que d’attaquer cet arrĂŞtĂ© devant le tribunal administratif car il remettait en cause la pratique mĂŞme de notre loisir. Pourtant nous ne faisons de rien de mal dans ce genre de rassemblements bon enfant comme la vidĂ©o ci-dessous de Detectland IV en atteste.

J’honore les engagements pris par le Syndicat pour la dĂ©fense du loisir

En 2017, Ă  la crĂ©ation de DETEXPERT je me suis engagĂ© Ă  faire le maximum pour dĂ©fendre notre loisir. Mais comment faire valoir les droits de ses pratiquants vu qu’il n’existe aucune instance hormis DETEXPERT, que personne n’a jamais tentĂ© une procĂ©dure au tribunal administratif contre ceux qui veulent restreindre les libertĂ©s que la loi de 89 accorde pourtant Ă  notre loisir. La tache est d’autant plus ardue qu’AIF a dĂ©tournĂ© la seule source de revenus de DETEXPERT avec les 33000 € de recette du rallye volĂ©s. Qu’Ă  cela ne tienne, c’est la Boutique du Fouilleur qui avance les frais de justice, il en va après tout de l’avenir de notre loisir.

En effet, si cet arrĂŞtĂ© n’est pas cassĂ©, il pourrait faire jurisprudence actant que tout le territoire français est un site archĂ©ologique. De 2019 Ă  2021, La Boutique du Fouilleur a avancĂ© 20000 € dans cette procĂ©dure. En soutenant AIF par leurs actions, les deux magasins que j’avais mis en avant sont devenus des traitres Ă  leur propre loisir; mais cela ils s’en moquent puisque ne compte Ă  leurs yeux que la mĂ©diocre immĂ©diatetĂ© du profit.

“C’est dans l’adversité que se révèlent les vrais amis.”

Cicéron

Vers un dĂ©nouement qui ne peut ĂŞtre qu’heureux

Marc Lepage et David Leguide ainsi que leurs soutiens pensaient bien parvenir Ă  leurs fins en 2019 en me mettant Ă  terre. Certains concurrents et opposants au loisir qui ont vu lĂ  une occasion immanquable les ont aidĂ©s dans leur tâche; en vain. La procĂ©dure DETEXPERT accouchera d’une dĂ©cision en 2022, tout comme celle initiĂ©e au Tribunal Administratif qui dĂ©nonce l’arrĂŞtĂ© prĂ©fectoral et pose une question de principe Ă  laquelle le tribunal aura obligation de rĂ©pondre. Nous connaissons dĂ©jĂ  cette rĂ©ponse qui a Ă©tĂ© donnĂ© par plusieurs dĂ©putĂ©s et ministres au cours des 20 dernières annĂ©es Ă  l’AssemblĂ©e: la dĂ©tection de loisir est tout Ă  fait lĂ©gale et ne requiert aucune autorisation prĂ©fectorale; c’est ce que la loi 89 prĂ©cise d’ailleurs.

MalgrĂ© les actions d’AIF qui m’ont causĂ© un fort prĂ©judice en terme de ventes et d’image, je suis parvenu Ă  sauver ma sociĂ©tĂ© et Ă  la pĂ©renniser. Fin 2021 la plus belle rĂ©compense est arrivĂ©e. Comme je l’ai expliquĂ©, depuis 2006, je mène un lobbying acharnĂ© pour la dĂ©fense de notre loisir; j’ai Ă©tĂ© en contact avec de nombreux Ă©lus afin de faire Ă©voluer nos lois vers encore plus d’ouverture comme c’est le cas dans le reste de Europe. Un projet de loi est passĂ© en 1ère lecture au SĂ©nat dans lequel est reconnu l’intĂ©rĂŞt de notre loisir et reprend tous les arguments que j’Ă©nonce depuis des annĂ©es…Il fait voler en Ă©clat Ă  lui seul toute l’argumentation d’AIF et de nos dĂ©tracteurs. Ce n’est qu’un dĂ©but, le chemin sera long et il faudra veiller Ă  ce que la loi ne soit pas vidĂ©e de son contenu et que le dĂ©cret d’application soit conforme Ă  son esprit d’origine. VoilĂ  ce qu’Ă©nonce ce projet de loi en prĂ©ambule, et c’est dĂ©jĂ  une grande victoire :

L’interprĂ©tation de la rĂ©glementation actuelle tendrait Ă  considĂ©rer les passionnĂ©s d’histoire pratiquant cette activitĂ© comme des malfrats alors qu’il n’en est rien. Aucune autre mĂ©thode de prospection, depuis l’invention de la pelle, que le dĂ©tecteur de mĂ©taux n’a autant contribuĂ© Ă  accroitre la quantitĂ© de donnĂ©es et de sites datant de pĂ©riodes riches en mĂ©taux. Dès lors, la pratique de la dĂ©tection de mĂ©taux est la seule chance de prĂ©servation qui s’offre Ă  nous.

🎓 Apprendre des erreurs…

Hormis pouvoir bĂ©nĂ©ficier d’une procĂ©dure accĂ©lĂ©rĂ©e sur le fond au TC ou TGI (un rĂ©fĂ©rĂ© Ă©tant une procĂ©dure d’exception), il n’y a hĂ©las pas grand chose d’autre Ă  faire dans une affaire d’une telle banalitĂ©. Je ne me fais pas d’illusion, une fois la crĂ©ance confirmĂ©e comme due par AIF Ă  ma sociĂ©tĂ© par la justice, ils feront bien Ă©videmment appel pour gagner du temps et au final liquideront leurs sociĂ©tĂ©s comme ils l’ont fait avec leur 13 autres avant ce qui leur Ă©vitera de s’acquitter de leur dette.

You may also read!

Au Tribunal des Prudhommes d’Evry les bananes poussent Ă©galement très bien !

⏩ Résumé de l'article Comme c'est déjà le cas avec le tribunal de commerce d'Evry, les actionnaires d'AIF sont

Read More...

🎥LE REPORTAGE DE WATTPARK SUR TF1 DU 2/5/2023 A ETE TRUQUE !

⏩ Résumé de l'article Depuis mai 2022, Wattpark ne faisait plus trop les gros titres des sites spécialisés, mais

Read More...

🥕2 NOUVEAUX PROJETS BIDONS POUR GRATTER DE L’ARGENT PUBLIC

⏩ Résumé de l'article "Même joueur, recommence..." Le robinet de l'argent public semble enfin avoir été fermé pour Wattpark,

Read More...

Leave a reply:

Mobile Sliding Menu