🤣EP5: 150.000€ de redressement fiscal pour Wattpark !

In 3) Mon combat

⏩ RĂ©sumĂ© de l’article

Ayant découvert les malversations de Marc Lepage et David Leguide je décide de demander un contrôle fiscal volontaire sur mes sociétés: All In Factory et La Boutique du Fouilleur qui conduisent à un redressement de 150.000€ pour AIF.

J’ai beaucoup appris des autres victimes

Après avoir Ă©tĂ© complètement dĂ©possĂ©dĂ© et peu après mon licenciement je suis rentrĂ© en contact avec les autres victimes de Marc Lepage et David Leguide. Nous nous sommes vus dans un cafĂ© parisien pour Ă©changer sur nos expĂ©riences avec ces deux prĂ©dateurs. J’ai appris qu’ils Ă©taient coutumiers des projets Recherche et DĂ©veloppement qui ne voient pas le jour, des levĂ©es de fonds dĂ©tournĂ©es et des condamnations. Grâce aux deux principales victimes, Agnès et Dominique, j’ai identifiĂ© un schĂ©ma de prĂ©dation rĂ©current en 10 Ă©tapes que je dĂ©cris dans cet article.

Les sociĂ©tĂ©s d’Agnès et Dominique qui ont toutes coulĂ© suite aux agissements de David Leguide ont en commun la sociĂ©tĂ© IDFR dont Marc Lepage et David Leguide sont les gĂ©rants. IDFR a Ă©tĂ© prestataire de toutes ces sociĂ©tĂ©s. HĂ©las pour les victimes, David Leguide a rapidement privĂ© les gĂ©rants des pièces comptables ce qui a fortement limitĂ© leur capacitĂ© Ă  faire valoir leurs droits. David Leguide utilise Ă  chaque fois le mĂŞme expert comptable et ami : Mathieu Mortkowitch qu’on retrouve dans toutes les sociĂ©tĂ©s coulĂ©es et bien entendu dans AIF comme commissaire aux comptes et aux apports ainsi que chez WATTPARK.

En rentrant, chez moi, j’ai passĂ© des jours Ă  Ă©plucher tous mes emails depuis 2013 ainsi que mes disques durs Ă  la recherche d’Ă©lĂ©ments comptables, contrats et documents…J’ai Ă©tĂ© plus chanceux que Dominique et Agnès vu que je ne supprime jamais aucun email et que j’ai tendance Ă  tout numĂ©riser…J’ai dĂ©cortiquĂ© les bilans d’IDFR et toutes les pièces que j’ai pu rassembler. Ceci m’a permis de mettre en lumière une gestion frauduleuse non seulement d’IDFR mais Ă©galement d’AIF, qui rappelons le, a absorbĂ© IDFR en Transmission Universelle de Patrimoine (TUP) en 2018. Compte tenu de l’ampleur de ce que j’ai dĂ©couvert j’ai compilĂ© un Ă©norme dossier et ai contactĂ© le Service des ImpĂ´ts des Entreprises (SIE) d’Etampes.

Voici un exemple de fausse facture. En 2016 j’ai confiĂ© Ă  Marc Lepage 15000€ pour qu’il rachète les parts de mon ex-associĂ© qui avait dĂ©robĂ© des dizaines de milliers d’€ des caisses de ma sociĂ©tĂ©. Ce dernier accepte de restituer ces sommes volĂ©es et ses parts selon un accord transactionnel afin d’Ă©viter que je ne le poursuive. Je rĂ©munère la sociĂ©tĂ© IDFR pour sa prestation d’intermĂ©diation Ă  hauteur de 12000€. Marc Lepage m’indique qu’il ne dispose toutefois pas personnellement de 15000€ pour le rachat des parts de mon ex-associĂ© et insiste pour que je lui fasse parvenir ces fonds mais pas directement (je n’ai pas compris pourquoi Ă  l’Ă©poque). Mon ex-associĂ© que j’avais pris la main dans le sac n’acceptait de cĂ©der ses parts qu’Ă  un intermĂ©diaire. Je les confie Ă  mon meilleur ami qui les vire sur le compte de Marc Lepage. Avec ces 15000€, comme prĂ©vu, Marc Lepage rachète les 50% de parts de mon ex-associĂ©, mais refuse de me les restituer. Devant mon insistance, il en restituera une seule, ce qui me permettra de rĂ©cupĂ©rer la gĂ©rance mais permettra Ă  AIF d’obtenir 49% des parts et de nommer un administrateur sur ma sociĂ©tĂ© 3 ans plus tard avec la complicitĂ© de ses actionnaires juges au Tribunal de Commerce d’Evry. Marc Lepage Ă©tait mon voisin et ami et nous Ă©tions engagĂ©s dans plusieurs projet, j’avais donc confiance en lui malgrĂ© cela. J’ai par la suite dĂ©couvert fortuitement qu’il avait Ă©mis une fausse facture au nom de mon meilleur ami pour une prestation fictive d’Ă©tude de marchĂ© Ă  mon ami (qui est salariĂ© et n’a jamais demandĂ© aucune prestation Ă  Marc Lepage ou sa sociĂ©tĂ©). Ci-dessous la fausse facture et le tĂ©moignage de mon ami.

Je dĂ©cide donc d’aller voir les impĂ´ts

Mon interlocuteur qui connait bien ma sociĂ©tĂ© sait que j’opère une gestion en bon père de famille qui n’a donnĂ© lieu Ă  aucun redressement; il a donc acceptĂ© de me recevoir sans savoir pourquoi je sollicitais cet entretien. Au bout de quelques minutes et devant le caractère incontestable de mes pièces, il s’incline avec un grand sourire devant l’Ă©vidence de la fraude et me confie qu’il avait dĂ©jĂ  un Ĺ“il sur la sociĂ©tĂ© AIF. Il dĂ©cide d’en faire part au directeur des impĂ´ts qui fait remonter le dossier. Afin d’accĂ©lĂ©rer les choses, je dĂ©cide d’avertir le chef local des impĂ´ts Ă  savoir le Directeur des Finances Publiques de l’Essonne (DDFIP). Nous sommes alors en novembre 2019.

Je contacte ce dernier par tĂ©lĂ©phone. Afin de me tester et Ă©valuer si je ne vais pas lui faire perdre de temps il me demande de lui dĂ©crire ce que je considère comme une fausse facture. Au bout de 30 secondes il me coupe et me confirme que je suis bien en train de lui dĂ©crire ce qui s’apparente Ă  une fraude. Il m’indique que sa collaboratrice va revenir vers moi rapidement pour une prise de rendez-vous afin de vĂ©rifier ce que j’avance. Je me dis Ă  ce moment lĂ  que je vais le rencontrer d’ici quelques semaines ce qui va me laisser le temps de peaufiner mon dossier. Quelques minutes après notre entretien je reçois un coup de fil de cette dame qui me donne rendez-vous dès la semaine suivante !

Comment se passe mon audition auprès du DGFIP

Je me rends donc Ă  l’HĂ´tel des impĂ´ts d’Evry dans lequel il n’est pas possible de rentrer sans rendez-vous. Je prends l’ascenseur et me retrouve au dernier Ă©tage oĂą mon interlocutrice me fait patienter dans une grande salle de rĂ©union. Je domine la ville nouvelle d’Evry dans laquelle j’ai passĂ© une annĂ©e Ă  l’universitĂ©; j’aperçois au loin la ville de Ris Orangis dans laquelle je pratique depuis 25 ans mon sport, l’Escrime. La vue est exceptionnelle tant cette partie du dĂ©partement est caractĂ©risĂ©e par un manque de relief. 3 personnes entrent alors dans la pièce interrompant mes pensĂ©es : le directeur des Finances Publiques, un collaborateur et une collaboratrice. Je les salue et Ă©tale mon dossier sur 1 mètre de chaque cotĂ© de ma place sur l’immense table de rĂ©union. Ils sont surpris de voir Ă  quel point j’ai bien classĂ© tous mes documents. Pendant plus d’une heure, je leur explique ce que j’ai dĂ©couvert sur ma sociĂ©tĂ© AIF et sur IDFR et je leur communique des dizaines de documents. J’ai eu 8 mois pour constituer ce solide dossier et je possède maintenant une bonne connaissance des mĂ©thodes de David Leguide et Marc Lepage.

Je fournis Ă©galement les dossiers des autres victimes. J’abreuve les 3 professionnels des impĂ´ts d’explications dĂ©taillĂ©es avec Ă  chaque fois un document Ă  l’appui que j’estime incontestable: facture, KBIS, bilan, dĂ©cision de justice…Ces mĂŞmes pièces incontestables que je mets Ă  votre disposition ici. Le collaborateur du DGFIP m’interrompe alors poliment et me demande ce que j’attends d’eux. Je lui rĂ©pond simplement que j’aimerais qu’ils interviennent pour que la gĂ©rance d’AIF se mette en conformitĂ© avec les bonnes pratiques comptables, juridiques et fiscales en vigueur dans notre pays; ce mĂŞme leitmotiv par lequel je termine tous mes courriers envoyĂ©s Ă  la gĂ©rance d’AIF et aux actionnaires depuis des mois.

C’est lĂ  que la dame m’explique qu’il s’agit d’un contrĂ´le fiscal que je demande et qu’en tant qu’actionnaire d’AIF Ă  25% je peux ĂŞtre tenu pour responsable Ă  cette hauteur des redressements qui vont dĂ©couler. De surcroit, du fait du contrat de location gĂ©rance liant ma sociĂ©tĂ© la Boutique du Fouilleur (LBF) Ă  AIF, le contrĂ´le serait bien Ă©tendu Ă  ma sociĂ©tĂ©. Elle me demande si je suis bien conscient que cela peut dĂ©boucher sur un redressement pour les 2 sociĂ©tĂ©s dont LBF. Je lui rĂ©ponds que je n’ai pas peur d’un contrĂ´le et que ce dernier prouvera que ma gĂ©rance de LBF est vertueuse contrairement Ă  celle d’AIF. Ma sociĂ©tĂ© sortait d’ailleurs en 2017 d’un contrĂ´le fiscal et social qui a soulignĂ© ma bonne gestion. Je rĂ©ponds aux quelques questions posĂ©es par mes interlocuteurs qui ne cessèrent pas de prendre des notes pendant tout mon exposĂ©. Le rendez-vous prend fin et je m’attends Ă  un contrĂ´le fiscal peut ĂŞtre au printemps ou Ă  l’Ă©tĂ© 2020. J’espère de tout cĹ“ur avoir Ă©tĂ© pris au sĂ©rieux.

Le contrĂ´le fiscal de La Boutique du Fouilleur

A peine quelques semaines plus tard, l’administrateur de ma sociĂ©tĂ© m’indique qu’un contrĂ´le fiscal va dĂ©buter sur la sociĂ©tĂ© La Boutique du Fouilleur. Je lui indique non sans une certaine fiertĂ© que j’en suis Ă  l’origine: puisqu’on m’accuse de tous les maux, que je suis une personne soudainement indigne de gĂ©rer une sociĂ©tĂ© et qu’ il est vital de laver mon honneur…et quoi de mieux pour cela qu’un bon contrĂ´le fiscal. J’apprends plus tard en fĂ©vrier 2020 qu’AIF est Ă©galement contrĂ´lĂ©.

Le contrĂ´le dĂ©bute en fĂ©vrier 2020 mais est rapidement interrompu par la crise COVID. L’inspecteur qui s’occupe de la Boutique du Fouilleur m’indique que le contrĂ´le va ĂŞtre suspendu en attendant de pouvoir se dĂ©placer Ă  nouveau mais que si je le souhaitais je pouvais toutefois volontairement continuer Ă  lui faire parvenir tous les documents afin d’avancer. N’ayant rien Ă  cacher et certain de ma bonne gestion, j’accepte bien volontiers et envoie tous les documents numĂ©risĂ©s pendant le confinement. Mon contrĂ´le se poursuit donc; il est très pointu. La gĂ©rance d’AIF dans toutes les procĂ©dures devant les tribunaux fait allusion Ă  de fausses factures dont les numĂ©ros ne se suivaient pas…bien entendu ce n’est pas le cas ! Le contrĂ´le de LBF ne rĂ©vèlera aucune fraude et ne donnera lieu au final Ă  aucun redressement pour la Boutique du Fouilleur.

Le contrĂ´le fiscal d’All In Factory/Wattpark 🙂

Pour ce qui est d’AIF, ce fut plus long et douloureux. David Leguide et Marc Lepage n’hĂ©sitent pas Ă  mentir et cacher ce qui ne les arrange pas, ce contrĂ´le n’a pas fait exception. Je vais reprendre la forme « Fake/Fact » utilisĂ©e dans l’article traitant des 11 plus gros mensonges d’AIF.

FAKE : Le 17/2/2020, dans les conclusions envoyĂ©es au tribunal en vue de faire proroger l’administrateur que Sonia Arrouas leur actionnaire et prĂ©sidente du tribunal a mis en place sans raison, AIF indique que c’est La Boutique du Fouilleur qui est contrĂ´lĂ©e (sous entendu, c’est elle qui est soupçonnĂ©e de fraude), et que par ricochet AIF (qui est bien entendu haut dessus de tout soupçon) voit son CrĂ©dit Impot Recherche (CIR) bloquĂ©…« Un contrĂ´le fiscal a dĂ©marrĂ© en janvier 2020 sur LBF. Par ricochet du fait de la location gĂ©rance sur la pĂ©riode contrĂ´lĂ©e, un contrĂ´le fiscal a aussi Ă©tĂ© diligentĂ© Ă  l’endroit de la requĂ©rante (AIF) qui s’est vue refuser Ă  titre conservatoire, le remboursement de plus de 200k€ de crĂ©ances de TVA et de CrĂ©dit ImpĂ´t Recherche. Â».

En consultant le rapport du quatrième trimestre 2020 communiqué aux actionnaires de Wiseed on apprend que les impôts refusent de restituer 150000€ de Crédit Impôt Recherche à AIF sur les 200000€ bloqués. Voici comment David Leguide présente ce redressement: Pour que les créances liées nous soient remboursées totalement ou partiellement si discussions (et ce malgré tous les éléments innovants du projet, quand Bercy a un intérêt à réduire le CIR, il trouve les arguments et soit on va en contentieux soit on négocie,… l’enjeu est de plus de 150K€ à ce jour bloqués en principal depuis mi 2019).

FACT : Ayant obtenu il y a peu une maitrise en dĂ©cryptage de brouillard Leguidien, je suis dorĂ©navant en mesure de vous aider Ă  comprendre ce qui se cache rĂ©ellement derrière sa prose mensongère: Les impĂ´ts ont grillĂ© qu’on avait bidonnĂ© nos dĂ©clarations de CIR et refusent de rendre les tunes, donc je vous prĂ©sente ce redressement comme un intĂ©rĂŞt de Bercy Ă  rĂ©duire le CIR pour faire des Ă©conomies suite au COVID et je me dĂ©douane ainsi comme j’en ai l’habitude depuis tant d’annĂ©es avec toutes les sociĂ©tĂ©s que j’ai coulĂ©es et avec lesquelles ca passe « crème ». Et comme les impĂ´ts sont très mĂ©chants, vous le savez tous chers actionnaires, que de facto on ne peut pas nĂ©gocier avec eux, et bien on ne va pas avoir gain de cause, je prĂ©fère vous prĂ©venir d’avance.

C’est Ă  peu près la mĂŞme communication mensongère que David Leguide emploie pour justifier le retrait de Total du projet alors qu’au final il n’en est rien comme je le dĂ©montre ici.

La rĂ©alitĂ© est donc toute autre. J’ai communiquĂ© tant d’Ă©lĂ©ments au DGFIP que je ne connais pas et ne connaitrais surement jamais l’ampleur du redressement. Le cas Galifret est un bon exemple puisqu’il s’agit d’une double facturation pour une prestation fictive qui n’a eu pour but que de gonfler artificiellement le CA des deux sociĂ©tĂ©s et de tenter de justifier des investissements pour le projet de dĂ©tecteurs par l’acquisition de machines qui n’ont jamais Ă©tĂ© acquises au final par IDFR. Je peux Ă©galement Ă©voquer la fausse facture rĂ©digĂ©e Ă  l’attention de mon ami JB pour le rachat de 15000 € comme je l’explique ici ou bien cette autre fausse facture d’IDFR vers LE FOUILLEUR pour une prestation fictive de rĂ©alisation de maquette de magazine (c’est moi qui rĂ©alisait la maquette du magazine et n’ai jamais Ă©tĂ© salariĂ©, ni actionnaire d’IDFR). Toutefois, pour ce qui est du CIR et des 150000€ je peux vous expliquer ce qu’il en est assez facilement grâce Ă  ce tableau:

Sont Ă©ligibles au CrĂ©dit ImpĂ´t Recherche (CIR) les salaires consacrĂ©s Ă  la recherche et DĂ©veloppement. Sur 2017 et 2018, seuls Marc Lepage et l’ingĂ©nieur JL participent Ă  la R&D. David Leguide (finance) et moi mĂŞme (marketing) n’avons bien entendu rien Ă  voir avec la partie ingĂ©nierie/ R&D. AIF a pourtant prĂ©sentĂ© des dĂ©penses R&D de 74656€ en 2017 et 105243€ en 2018 en incluant nos 4 salaires (dĂ©penses que je n’ai pas signĂ©es !) ; suite Ă  mon signalement, mon salaire et celui de David Leguide ont donc logiquement Ă©tĂ© retranchĂ©s de ces totaux. Les impĂ´ts n’ont donc conservĂ© que les salaires de Marc Lepage et JL ce qui fait 25646€ de CIR pour 2017 et 46388€ pour 2018 soit un total de 72034€ sur les 179899€ prĂ©sentĂ©s par AIF…Cela fait donc 108000€ conservĂ©s par les impĂ´ts. N’ayant pas le dĂ©tail de ce redressement je ne peux expliciter le solde Ă  savoir 42000€. Je pense que les voyages au BrĂ©sil pour voir sa fille ainsi que les repas avec spa en amoureux le dimanche avec madame Lepage n’y sont pas Ă©trangers…

Les cons, ça ose tout. C’est mĂŞme Ă  ça qu’on les reconnaĂ®t.

Michel Audiard

Pour finir sur une note humoristique, constatant que les impĂ´ts avaient l’outrecuidance de bloquer les crĂ©ances d’AIF, David Leguide a eu l’outrecuidance de publier cette lettre ouverte assez amusante Ă  la BPI sur son compte Linkedin dans laquelle il explique que la BPI met en danger la survie des sociĂ©tĂ©s car elle ne dĂ©bloque pas assez rapidement leurs crĂ©ances bloquĂ©es :-). C’est d’autant plus osĂ©, quand on connait, comme c’est le cas pour vous dorĂ©navant cher lecteur, la rĂ©elle raison de ces blocages par les impots de ces CIR.

Marc Lepage et David Leguide sont des habituĂ©s de la mauvaise gestion et des dettes contractĂ©es. Outre l’absence de comptabilitĂ© qui leur vaut des condamnations, ou bien ne serait ce que les règles les plus Ă©lĂ©mentaires de convocation aux AG qu’ils bafouent sans vergogne, IDFR a reçu de très nombreuses mises en demeure de payer charges et impĂ´ts au fil des annĂ©es. David Leguide a laissĂ© plus de 430000 € de dettes sociales avec ses sociĂ©tĂ©s compagnie du Monde /Travelling. AIF doit plus de 50000€ de charges impayĂ©es Ă  Klesia comme en atteste cette Ă©nième rĂ©cente relance datĂ©e du 30/10/2021. Heureusement, il y a toujours une levĂ©e de fonds ou une subvention pour les sauver 🙂

🎓 Apprendre des erreurs…

Dans cette affaire seuls les Services des ImpĂ´ts ont bien fait leur travail et ont Ă©tĂ© Ă  l’Ă©coute dès le dĂ©but des faits que je leur ai rapportĂ©s. En cas de contrĂ´le fiscal ou social d’une entreprise, le gĂ©rant devrait avoir l’obligation de rĂ©vĂ©ler la teneur du rapport de fin de contrĂ´le ne serait ce que si un associĂ© en fait la demande et ce dans un soucis de transparence.

You may also read!

la cours d'appel de paris condamne Wattpark

1ERE VICTOIRE ! Wattpark condamné en appel à me verser 191.400€

Par arrêté du 9/11/2023 visible ici, la Cour d'appel de Paris a condamné la société AIF WATTPARK à me

Read More...
marc lepage david leguide faux

đź‘€Les faussaires sont chez WATTPARK

⏩ Résumé de l'article Acheter un juge consulaire, c’est facile, c’est pas cher, et ca peut rapporter gros… Acheter

Read More...

Au Tribunal des Prudhommes d’Evry les bananes poussent Ă©galement très bien !

⏩ Résumé de l'article Comme c'est déjà le cas avec le tribunal de commerce d'Evry, les actionnaires d'AIF sont

Read More...

Mobile Sliding Menu