🤥EP6: Le TOP 11 des mensonges d’AIF/Wattpark

In 2) Le Projet Wattpark
les mensonges du projet wattpark

⏩ RĂ©sumĂ© de l’article

La gĂ©rance a inondĂ© la presse mais aussi ses actionnaires de communiquĂ©s de presse mensongers. Cet article non exhaustif, met en perspective ce qu’annonce Marc Lepage et ce qu’il en est en rĂ©alitĂ©. Voici les 11 plus gros mensonges du projet Wattpark, rĂ©sumĂ©s en vidĂ©o ci-dessous

Outre les 3 ans de retard du projet, les 4.5 millions rĂ©coltĂ©s pour rien, les problèmes Ă©thiques et conflits d’intĂ©rĂŞt dĂ©coulant de l’implication directe de juges et Ă©lus, le passif des deux gĂ©rants dĂ©jĂ  maintes fois condamnĂ©s et les mĂ©thodes qu’ils emploient, les nombreuses procĂ©dures en cours contre ces derniers, WattPark continue Ă  lever des fonds en cachant les faits au public mais Ă©galement en crĂ©ant buzz et Ă©crans de fumĂ©e. Il est temps de faire la lumière et de les dissiper. Voici la partie dĂ©diĂ©e au très Ă  la mode Fact Checking.

“Plus le mensonge est gros, plus il passe.”

Joseph Goebbels

Quand la borne est elle vraiment disponible ?

FAKE : La borne devait ĂŞtre commercialisĂ©e en novembre 2018 comme en atteste le business plan d’All In Factory et le tract Book & Plug distribuĂ© sur tous les salons et ce pour y ĂŞtre prĂ©sentĂ©e au CES Las Vegas de 2019. La borne a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e Ă  plusieurs organismes depuis 2020 selon la gĂ©rance.

FACT : Au moment oĂą ce blog est rĂ©digĂ© en dĂ©cembre 2021, seule une borne est installĂ©e Ă  Saclas. Depuis dĂ©but 2021, et le lancement dans l’anonymat de l’application qui a pourtant coutĂ© près de 300.000eur, une vingtaine de bornes apparaissent sur l’application avec la mention bientĂ´t disponible. On comprend l’embarras de la gĂ©rance de WattPark Ă  mettre en avant cette application qui est pourtant au cĹ“ur de son système car elle tĂ©moigne de sa communication mensongère. Des dizaines de bornes devaient ĂŞtres installĂ©es dans l’Aisne grâce Ă  un partenariat avec la sociĂ©tĂ© CIAC-IT pour une phase de test. Elles n’ont jamais Ă©tĂ© fabriquĂ©es. Sans prototype, ni phase de test comment dĂ©marrer une production et une commercialisation. Il est vrai que l’effectif de WattPark ne comporte aucun ingĂ©nieur. Pas facile dans ces conditions de commencer (?) / finaliser (?) le dĂ©veloppement d’un tel produit. Encore plus rĂ©vĂ©lateur, depuis novembre 2021 le site de vente en ligne estore.wattpark.eu oĂą l’on pouvait directement personnaliser et PREcommander la borne n’est plus accessible et redirige vers le site principal, lui qui annonçait la disponibilitĂ© de la borne depuis 2020 !

Les 2 bornes qui ont Ă©tĂ© installĂ©es Ă  Saclas en dĂ©cembre 2021 ne semblent pas utilisĂ©es. Plus grave elles ne comportent aucun marquage obligatoire en terme de norme comme je le montre dans cette vidĂ©o; idem pour celles de Dourdan…Comment peut on installer du mobilier urbain sur l’espace public dans ces conditions ?

Qui a vraiment inventé la 1ere borne « réservable et partageable » ?

FAKE : Le projet Book & Plug devenu WattPark est prĂ©sentĂ© comme la première borne de recharge, rĂ©servable et partageable. La sociĂ©tĂ© All In Factory (AIF) crĂ©Ă©e en janvier 2017 n’est pourtant pas Ă  l’origine de ce projet.

FACT : En effet, cet article paru dans la montagne le 20 avril 2017 et intitulĂ© « La recharge qui se partage » nous apprend que New Motion a dĂ©jĂ  ce concept en place depuis plusieurs annĂ©es: bornes partageables, monĂ©tisables, affichage sur application et facturation par le propriĂ©taire aux usagers…c’est tout le concept Wattpark inventĂ© avant Wattpark mais surtout dĂ©jĂ  en place avant mĂŞme la crĂ©ation d’AIF au 1er janvier 2017.

On y fait la connaissance de Dominique Mocquard, expert en Ă©lectromobilitĂ© et autopartage, ingĂ©nieur de talent laurĂ©at du concours LĂ©pine et dont les entreprises (ADM, JDM, LDM) ont comptĂ© jusqu’Ă  50 salariĂ©s pour 15m d’euros de Chiffre d’Affaire avec de gros contrats Ă  la clĂ© (Gendarmerie, Veolia, Renault… ). HĂ©las, Marc Lepage et David Leguide sont passĂ©s par lĂ  et il a tout perdu ! Dominique Mocquard est le vĂ©ritable expert en mobilitĂ© Ă©lectrique comme l’explique cet article. Le CV de Marc Lepage ne fait lui aucune mention d’une quelconque expĂ©rience dans ce domaine ni de son passage chez ADM; il a d’ailleurs Ă©tĂ© congĂ©diĂ© par Dominique au bout de quelques mois. Dans cette vidĂ©o de 2013, on peut voir dĂ©jĂ  Dominique dĂ©clencher avec un tĂ©lĂ©phone portable l’ouverture d’une barrière de parking et le stationnement automatique de son vĂ©hicule Ă©lectrique; c’est le projet Valet Parking qu’on evoque plus bas et qui a Ă©tĂ© repris par AIF Ă©galement sans mĂŞme changer le nom ! Ce projet allait dĂ©jĂ  bien plus loin que l’Ă©cosystème Wattpark Ă  l’Ă©poque puisqu’il intĂ©grait en plus l’autostationement et le autopartage du vĂ©hicule Ă©lectrique.

Dominique Mocquard n’a pas cĂ©dĂ© ses sociĂ©tĂ©s comme l’indique pourtant le journaliste avec tact, elles ont toutes Ă©tĂ© liquidĂ©es suite aux pratiques de David Leguide qui est mis en cause devant le Tribunal de Limoges (8 ans d’interdiction de gĂ©rance et 8000eur d’amende sont requisdĂ©cision dĂ©finitive attendue pour 2022). C’est sa 2eme mise en cause pour des faits similaires, la 1ère ayant dĂ©bouchĂ© sur one condamnation avec interdiction de gĂ©rance en 2017. Après avoir tout perdu, Dominique a Ă©tĂ© embauchĂ© comme directeur dĂ©veloppement chez New Motion leader europĂ©en de la fabrication de bornes. Newmotion a Ă©tĂ© rachetĂ© par Shell en 2017 et comptait dĂ©jĂ  cette annĂ©e lĂ  30000 points de recharge en Europe.

Quel est vraiment le chiffre d’affaire d’AIF ?

FAKE : AIF prĂ©voyait un Chiffre d’Affaire de 5.7m d’euros en 2019, 10.6m d’euros en 2020 et 20.4m en 2021 avec un « leadership europĂ©en Ă  la clé » (CF page 28 du business plan). Le business plan en page 25 confirme un lancement prĂ©-commercial auprès de toutes les Mairies d’IDF, des copropriĂ©tĂ©s, parkings…

Business plan AIF donné aux actionnaires
 2017
20182019202020212022Total
CA Détection prévu
1.606.922
1.920.000
2.464.000
3.044.800
3.376.560
3.500.000
15.912.282
CA Détection réel
1.606.922
1.920.000
800.000
0004.326.922
CA Book & Plug (bornes) prévu
0220.688
2.830.094
5.842.518
10.532.850
14.000.000
33.426.150
CA Book & Plug (appli, data, pubs) prévu
06130
211.028
1.460.302
5.814.982
10.000.000
17.492.442
CA Book & Plug (accessoires, presta) prévu
09000
200.000
300.000
750.000
1.000.000
2.259.000
Total CA Book & Plug prévu0235.818
3.241.122
7.602.820
17.097.832
25.000.000
53.177.592
Total CA Book & Plug réel
00048.434
500.000548.434

FACT : La rĂ©alitĂ© est toute autre…En avril 2022, seules 5 bornes sont en vert, c’est Ă  dire installĂ©es (2 Ă  Saclas au siège de la sociĂ©tĂ©, 2 Ă  Dourdan Ă  la communautĂ© de communes, 1 au Coudray Montceaux) et 30 annoncĂ©es (depuis mi 2021) comme bientĂ´t disponibles. Difficile dans ce cas d’atteindre les dizaines millions d’euros de ventes promis !

En 2019, en lieu et place d’un CA prĂ©visionnel de 3.241.122eur pour les bornes, AIF a rĂ©alisĂ© un CA de 0eur.

En 2020, AIF annonce Ă  ses actionnaires un CA de 157.000eur contre 7.602.820 prĂ©vus dans le business plan ! LĂ  encore, la sociĂ©tĂ© est loin des objectifs, mais affirme toujours les tenir. Ce famĂ©lique 157 000 eur ce CA est lui mĂŞme un mensonge ! Le bilan 2020 paru le 31/12/2021 indique lui plutĂ´t un chiffre d’affaire de 48.434eur (dont 11.529eur de ventes marchandises, 21.080 de production vendue et 15.825 de services)..AIF a encore menti Ă  ses actionnaires !

En 2021, annĂ©e du leadership europĂ©en pour AIF si on en croit le Business Plan, la gĂ©rance annonce un solide CA de 500.000eur (Ă  vĂ©rifier au 31/12/2022 vu les AG tardives d’AIF grâce au concours de Mme la prĂ©sidente du Tribunal de Commerce d’Evry Ă©galement actionnaire d’AIF) contre un objectif de 17.097.832eur !

Ces grosses diffĂ©rences n’ont jamais choquĂ© les actionnaires et la gĂ©rance ne s’en est jamais justifiĂ©. Le tableau ci-dessous nous apprend que le chiffre d’affaire a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© au 1er trimestre (T1) de 2021, puis qu’il n’a pas Ă©voluĂ© jusqu’au 4ème trimestre (il s’Ă©tablit Ă  640.000euros). Qui peut bien avoir achetĂ© 500.000eur de bornes dès janvier 2021 (soit Ă  peu près 1000 exemplaires) pour accepter de ne pas les recevoir pendant un an (elles ne sont pas disponibles encore aujourd’hui) ? C’est très Ă©trange vu qu’AIF n’a fait aucune vente aux 2ème et 3ème trimestres 2021. Rappelons qu’une borne de charge est un bien de consommation commun achetable et livrable en 48h sur Amazon…

AIF se vante d’avoir vendu des dizaines de milliers de bornes sauf que l’application indique qu’il n’y en a que 10 d’actives; elles devraient pourtant apparaitre sur l’application. OĂą sont donc elles bien passĂ©es ?

Chiffre d’affaire AIF communiquĂ© aux actionnaires de Wiseed mi 2021. Je me demande pourquoi le CA 2021 est le mĂŞme Ă  chaque trimestre et pourquoi il est en rouge au T2 🙂 Le bilan rĂ©vèlera que le CA de 2020 Ă©tait faux puisqu’il est en rĂ©alitĂ© de 48434eur, d’oĂą mes interrogations…

Plus troublant, la page Google Wattpark n’a que 13 avis (Ă©manant pour la pluaprt de proches ou prestataires) ce qui est en dĂ©calage avec le nombre de bornes supposĂ©ment vendues d’autant que le site de vente en ligne est fermĂ© depuis la rentrĂ©e 2021…

Les 13 avis Google au 23/4/2022 de la page Wattpark, tous Ă©manant de proches ou salariĂ©s de Wattpark ou bien d’habitants du village. Il est vrai qu’une sociĂ©tĂ© censĂ©e avoir vendu 1000 voir 20000 bornes avec une poignĂ©e d’avis, cela fait tâche !

VoilĂ  la rĂ©ponse Ă  l’enigme expliquĂ©e en image ci-dessous. En 2021, AIF a copiĂ© collĂ© ses statuts et crĂ©e Wattpark en y transfĂ©rant tous ses actifs, ne laissant dans AIF que la dette (voir plus bas); elle a vendu Ă  Wattpark ses 1000 bornes et a opĂ©rĂ© une « compensation de crĂ©ance » comme indiquĂ© aux actionnaires de Wiseed au moment de la levĂ©e de fonds. C’est un procĂ©dĂ© habituel des deux prĂ©dateurs pour crĂ©er du chiffre d’affaire exnihilo comme ce fut le cas avec l’opĂ©ration Galifret. Ceci signifie que c’est Wattpark qui a achetĂ© Ă  AIF les 1000 bornes et que le Chiffre d’affaire de 500.000eur n’est qu’un jeu d’Ă©criture comptable. Ceci explique les avis inexistants, les bornes qui n’apparaissent pas dans l’application et le fait qu’aucun client ne se plaigne de l’absence de normes ou des retards de livraison, l’industrialisation n’Ă©tant annoncĂ©e qu’au 2èeme semestre 2022…

Non Bertrand, tu n’es pas confondateur de Wattpark 🙂 A gauche une communication faite aux actionnaires via Wiseed, Ă  droite un article paru dans les numĂ©riques le 24/3/2022

Combien de bornes ont elles réellement été vendues / déployées ?

Voici ce que prévoyait le Business Plan de 2018 toujours visible des actionnaires de Wiseed

FAKE : Depuis 2020, dans des vidĂ©os, dans des articles, dans leurs communications officielles l’Ă©quipe d’AIF annonce tantĂ´t avoir vendu 1000 bornes, avoir 13000 puis 20000 commandes notamment dans sa communication aux actionnaires en 2020. Dans son business plan de 2018, elle prĂ©voyait 10000 bornes vendues en 2019, 20000 en 2020 et 40000 en 2021…

FACT : Alors qu’AIF, dans son business plan toujours visible des actionnaires sur Wiseed, prĂ©voyait pour 2019 un chiffre d’affaire de 5.000.000 d’euros pour la vente de ses bornes, chiffre qui passait Ă  10.000.000 d’euros pour 2020 pui Ă  20.000.000 d’euros pour 2021 et enfin 28.000.000 pour 2022, AIF n’a pas rĂ©alisĂ© la moindre vente en 2019, et d’après le bilan elle aurait encaissĂ© un famĂ©lique 48.000eur de chiffre d’affaire fin 2020 (alors qu’elle annonçait mi 2020 157000eur Ă  ses actionnaires) . Pourtant dans cet article de septembre 2020, elle espĂ©rait 5000 commandes d’ici la fin 2020.

Bertrand Lepage avoue dans cet article paru dans les Echos le 24/11/2021 n’avoir installĂ© que 50 bornes depuis 2017…

Le 24/11/2021 la gĂ©rance de WATTPARK admet n’avoir installĂ© que 50 bornes dans cet article paru sur les Echos et que seules 1200 bornes ont Ă©tĂ© prĂ©commandĂ©es ! Aujourd’hui WattPark annonce mĂŞme que les municipalitĂ©s ne sont plus forcement une cible contrairement Ă  ce qui Ă©tait expliquĂ© dans le business plan d’All In Factory… C’est cohĂ©rent avec ce que nous expliquons dans le paragraphe prĂ©cĂ©dent dĂ©diĂ© au chiffre d’affaire: les 500000eur de chiffre d’affaire annoncĂ©s pour 2021 correspondent aux 1000 bornes venant du rachat par Wattpark du stock de sa maison mère AIF: c’est donc un Ă©nième mensonge aux actionnaires et un simple jeu d’Ă©critures comptables. Au final au 18/7/2022, l’application, indique 10 bornes actives (en vert) (2 Ă  saclas au siège, 2 Ă  Dourdan dans la communautĂ© de communes et au bord de la Seine, une chef Baptiste Ollivon et 4 au centre des dĂ©chets) en France pour une trentaine « bientĂ´t » dĂ©ployĂ©es…sauf que ces petits logos gris sont toujours les mĂŞmes depuis le lancement de l’application mi 2021 ! La vidĂ©o ci-dessous tĂ©moigne du famĂ©lique nombre de bornes dĂ©ployĂ©e en France: 10 …cerise sur le gâteau, elles ne comportent aucun affichage rĂ©glementaire / norme !

https://www.youtube.com/watch?v=mbE9bQUIGVQ

Le 21/6/2022, Ouest France reprend les propos de Marc Lepage qui indique que Wattpark sans mĂŞme avoir produit est valorisĂ©e Ă  12millions d’€…Voici donc 3 annĂ©es de mensonges qui Ă©clatent au grand jour !

Dans la version mobile de sa nouvelle Boutique en ligne lancĂ©e peu après le 14 juillet 2022, Wattpark annonce disposer d’un rĂ©seau de 3000 utilisateurs. Il ne s’agit pas ici d’indiquer que 3000 bornes ont trouvĂ© acquĂ©reur, mais que 3000 personnes auraient installĂ© et utiliseraient l’application Wattpark. Or, dans la vidĂ©o ci-dessus, je vous montre que seules 10 bornes sont actives et que la plupart se trouvent dans des lieux privĂ©s (Siredom, communautĂ© de commune de Dourdan…). 3000 utilisateurs pour moins de 10 bornes publiques ca fait peu…c’est d’autant plus Ă©trange que Mr Ollivon, l’un des seuls utilisateurs Ă  avoir partagĂ© sa borne avoue dans cet article ne l’avoir louĂ© que 2 fois depuis l’hiver. Ce n’est pas cohĂ©rent avec le nombre d’utilisateur annoncĂ©…

Pourquoi Total a retiré son soutien à WattPark ?

En 2018, grâce Ă  un bel effort marketing et un business plan crĂ©dible, All In Factory gagne un concours chez Total et obtient un prĂŞt de Total Developpement Regional pour un montant de 350.000eur en 3 versements selon les Ă©tapes (Etape 1 80000eur, Etape 2 150000eur, etape 3 120000eur). Marc Lepage, David Leguide et moi mĂŞme sommes reçus tout en haut de la tour Total Ă  la DĂ©fense par Philippe Montanteme directeur Marketing Recherche. La direction prĂ©voit de nous intĂ©grer Ă  des rĂ©unions pour l’implĂ©mentation de leur stratĂ©gie Ă©lectrique.

FAKE : Dans son 2eme rapport trimestriel de 2020 envoyĂ© aux actionnaires de Wiseed, la gĂ©rance de WattPark indique que Total a fermĂ© son dispositif TDR innovation et que les conditions de dĂ©blocage de la 2eme tranche du pret ont Ă©tĂ© modifiĂ©es et que les nouvelles conditions ne sont pas acceptables en l’Ă©tat.

FACT : Le 1er versement de 80000eur Ă©tait conditionnĂ© Ă  la signature du contrat. Il a Ă©tĂ© obtenu. Le 2eme versement de 150000eur Ă©tait lui subordonnĂ© Ă  l’obtention du rendu d’un rapport d’homologation du produit, du marquage CE, des rĂ©sultats des expĂ©rimentations en Essonne et Hauts de France au plus tard au 30 juin 2020 comme l’indique cet extrait du contrat unissant TOTAL Ă  AIF Total a accordĂ© un dĂ©lai supplĂ©mentaire de 6 mois Ă  AIF. MalgrĂ© cela au 1er janvier 2021 aucune de ces conditions n’Ă©tant respectĂ©e, Total n’a pas versĂ© la 2eme phase du prĂŞt. Voici la preuve indĂ©niable que malgrĂ© ses affirmations trompeuses et ses Ă©crans de fumĂ©e, le projet WattPark en est au point mort: pas de prototype, pas de certification, pas d’expĂ©rimentation. Total ne s’est pas laissĂ© abuser. Maintenant, l’Ă©quipe d’AIF va devoir rembourser ces 80000eur. Pour l’anecdote le versement de la 3eme tranche de 120000eur Ă©tait lui subordonnĂ© Ă  la rĂ©alisation de 500 bornes au plus tard au 30 juin 2021; cette Ă©tape pourtant annoncĂ©e par AIF comme rĂ©alisĂ©e dès fin 2020, ne sera jamais atteinte. Total n’a jamais changĂ© ses conditions, AIF ment. La preuve est ce courrier reçu de la direction de TOTAL qui confirme que le projet Ă  un retard majeur et que les conditions suspensives du 2eme versement (rapport d’homologation, marquage CE et phase de test) n’ont pas Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s alors que cela devait ĂŞtre le cas dès l’Ă©tĂ© 2019. Ceci confirme qu’en janvier 2021 date de la dernière rĂ©union entre TOTAL et AIF il n’y avait ni prototype, ni phase de test, ni homologation…La gĂ©rance d’AIF ment donc.

Qu’en est il du redressement fiscal de 150000eur ?

FAKE : En consultant le rapport du quatrième trimestre 2020 communiqué aux actionnaires de Wiseed on apprend que les impôts refusent de restituer 150000eur de Credit Impot Recherche à AIF sur les 200000 bloqués. Voici comment David Leguide présente ce redressement: Pour que les créances liées nous soient remboursées totalement ou partiellement si discussions (et ce malgré tous les éléments innovants du projet, quand Bercy a un intérêt à réduire le CIR, il trouve les arguments et soit on va en contentieux soit on négocie,… l’enjeu est de plus de 150K€ à ce jour bloqués en principal depuis mi 2019).

FACT : Ayant dĂ©couvert les malversations de Marc Lepage et David Leguide je dĂ©cide de demander un contrĂ´le fiscal volontaire sur mes sociĂ©tĂ©s: All In Factory/Wattpark et La Boutique du Fouilleur dès 2019. Suite Ă  ce controle, ma sociĂ©tĂ© LBF s’en sort au final sans redressement, alors qu’AIF voit 150000eur de CIR saisis comme je l’explique ici.

Qui travaille vraiment chez AIF ?

FAKE : En voici une belle photo de novembre 2021 d’une Ă©quipe soudĂ©e et souriante, celle de WattPark. Parfait pour rassurer les investisseurs qui viennent de renflouer Wattpark Ă  hauteur de 1.5m d’euros…9 personnes sur la photo et une dixième dans la vidĂ©o. Cela parait un effectif tout Ă  fait crĂ©dible pour gĂ©rer un projet comme Wattpark. Marc Lepage annonce mĂŞme le 3/11/2020 l’embauche de 60 Ă  100 collaborateurs 🙂 Serez vous deviner qui est FICTIF dans l’EFFECTIF 🙂

FACT : La rĂ©alitĂ© est encore une fois bien diffĂ©rente. Il n’y a que 5 salariĂ©s sur la photo. En blanc ce sont des consultants ou des figurants…et bien sur il n’y aucun ingĂ©nieur ni profil technique ! En rĂ©alitĂ© il y en a un depuis le 9/12/2021, Jean de Bailliencourt, tout juste diplĂ´mĂ© de l’ICAM dont c’est la 1ère expĂ©rience professionnelle. Compte tenu de l’ambition et du retard du projet, je m’interroge sur le choix d’un tel profil inexpĂ©rimentĂ©. Une rapide enquĂŞte montre que Jean est le fils de Ghislain De Bailliencourt l’un des actionnaires de SFINE…De manière gĂ©nĂ©rale, tous ceux qui travaillent avec David Lepage et Marc Leguide sont des proches.

Combien de bornes de recharge AIF produit par jour dans son usine ?

FAKE : Depuis des annĂ©es Marc Lepage annonce qu’il va produire 1000 bornes par jour dans cet article de novembre 2021 ou bien dans celui ci lui aussi de 2020 paru dans le journal de l’auto.

FACT : Ces chiffres sont complètement ridicules pour qui connait un minimum le marchĂ© de la mobilitĂ© Ă©lectrique et son Ă©volution. Le rapport du 3/11/2021 du fabricant de bornes n°1 Newmotion qui a justement inventĂ© le concept de borne partagĂ©e indique que la sociĂ©tĂ© rachetĂ©e en 2017 par Shell installe (en Europe) un nouveau point de recharge toutes les 20 minutes et exploite plus de 80 000 points de recharge, ce qui soutient l’objectif de Shell d’exploiter 500 000 points de recharge d’ici 2025. Sachant que dans une journĂ©e il y a 1440 minutes, Newmotion installe donc 72 bornes par jour dans toute l’Europe au maximum. Marc Lepage, lui, propose pour la France d’en installer 1000 par jour, rien que ça 🙂

Pour une telle production, le petit local de Saclas n’est bien Ă©videmment pas suffisant, pourquoi alors dès 2021 promettre de tels chiffres alors que la trĂ©sorerie de la sociĂ©tĂ© est exsangue et qu’elle ne compte que 4 salariĂ©s (gĂ©rance incluse). Depuis 2017, AIF fait miroiter Ă  ses soutiens locaux en Essonne l’ouverture de cette usine providentielle, avec en novembre 2020 la crĂ©ation de 60 Ă  100 emplois voir mĂŞme d’une 2eme usine dès 2021 🙂 Pas de chance pour ces soutiens essonniens, ils vont devoir s’assoir sur les emplois promis puisqu’AIF annonce l’ouverture de cette dernière en 2022 dans le Maine et Loire. Quelle ingratitude pour tous ces organismes pourtant si peu regardant Ă  vĂ©rifier les communiquĂ©s d’AIF 🙂 🤣Le 10/5/2022, Wattpark annonce emmĂ©nager dans son « usine » Ă  Allonnes près de Saumur et procĂ©der Ă  une nouvelle levĂ©e de fonds de 11.7M€ avec un apport public de 33%; cette fois AIF qui promettait 30 emplois depuis 2018 (elle n’en a que 7 au final) en promet cette fois 180 ! Lire l’article ici

OĂą en est la phase de test ?

FAKE : AIF avait prĂ©vu une phase de test dès 2018 et s’Ă©tait engagĂ© Ă  la mener Ă  bien dans l’Essonne et dans les Hauts de France avant juin 2020. C’Ă©tait d’ailleurs une des conditions suspensives du versement d’un reliquat de 270000eur de prĂŞts accordĂ©s par TOTAL sur 350000 obtenus en 2018. Dès 2018 AIF a nouĂ© des contacts avec la sociĂ©tĂ© CIAC IT situĂ©e dans les hauts de France dans le cadre de son PIA appelĂ© VERTPOM (AIF a Ă©galement bĂ©nĂ©ficiĂ© de 495000eur de subvention de la rĂ©gion IDF pour un PIA en 2019). Ce communiquĂ© d’AIF de 2018 explique que VERTPOM est un Projet d’investissement d’avenir (PIA) validĂ© et accompagnĂ© par l’ADEME, dont le coordonnateur et pilote est la sociĂ©tĂ© CIAC INTERNATIONAL TECHNOLOGIES. Ses partenaires sont : le gestionnaire du rĂ©seau de Distribution (multi fluide) GAZELEC de PERONNE et l’universitĂ© de Picardie Jules VERNE. Ce PIA Ă©tait en cours de dĂ©ploiement sur le territoire des HAUTS DE FRANCE en 2018 et notamment sur les villes de PĂ©ronne, St Quentin et Amiens. CIAC IT a choisi BOOK and PLUG devenu WATTPARK comme système de recharge pour les vĂ©hicules Ă©lectriques. Ce premier projet de plus d’un millier de bornes devait ouvrir la voie pour un dĂ©veloppement naturel de BOOK and PLUG dans les CollectivitĂ©s et les Entreprises Locales de Distribution (ELD). Elles reprĂ©sentent un important potentiel de dĂ©ploiement de bornes. Il devait marquer la phase de test des bornes WattPark avec celles qui avaient Ă©tĂ© prĂ©commandĂ©es en Essonne dès 2018.

FACT : Au final, en 2021 aucune borne n’a Ă©tĂ© dĂ©ployĂ©e dans les Hauts de France et ce malgrĂ© les communiquĂ©s de la gĂ©rance qui affirmait Ă  ses actionnaires en 2020 que le partenariat avec CIAC IT se renforçait. Sans homologation, sans prototype, sans ingĂ©nieur, il est difficile de dĂ©buter une phase de test ! Ceci est confirmĂ© par le courrier TOTAL reçu fin 2021 (voir paragraphe Pourquoi Total a retirĂ© son soutien Ă  Wattpark ci-dessus)

Qu’en est il du projet E Parking Valet prĂ©sentĂ© Ă  Renault ?

FAKE : Bertrand Lepage annonce participer Ă  la Software Republic pour « ouvrir » l’ecosystème Wattpark Ă  d’autres solutions existantes et « rĂ©volutionner l’usage du vĂ©hicule Ă©lectrique partout en Europe« , rien que ca :-). Ainsi cette video de dĂ©monstration explique comment Wattpark pourrait un jour s’integrer dans un vĂ©hicule Renault (on reconnait d’ailleurs le logo Renault stylisĂ© sur la borne bleue).

FACT : Dans cette vidĂ©o de 2013, on peut voir que ce projet n’est pas d’AIF mais de Dominique Mocquard et sa sociĂ©tĂ© ADM. Il y a 8 ans, le projet de Dominique allait dĂ©jĂ  bien au delĂ  de celui d’AIF. On le voit actionner l’ouverture d’un parking avec son tĂ©lĂ©phone portable mais Ă©galement lancer une procĂ©dure de stationnement automatisĂ©e de son vĂ©hicule Ă©lectrique. Marc Lepage n’a mĂŞme pas pris la peine de changer le nom du projet qu »il dĂ©voile en 2021 puisqu’il a appelĂ© sa pâle copie E Parking Valet; Dominique ayant choisi le nom Valet de Parking. DĂ©cidĂ©ment ce pauvre Dominique a Ă©tĂ© une source d’inspiration fĂ©conde pour AIF !

Peut on prĂ©tendre Ă  « RĂ©volutionner l’usage du vĂ©hicule electrique partout en Europe » alors que les deux piliers de son « ecosystème » (borne partagĂ©e + projet valet parking) ont Ă©tĂ© inventĂ©s par d’autres ?

Pourquoi créer une nouvelle société pour commercialiser les bornes ?

FACT : Puis en 2022 c’est la nouvelle SAS WattPark qui prend le relai pour la vente des bornes; AIF devant se contenter d’une maigre rente de 5% (puis 2.5%) sur un chiffre d’affaire proche du nĂ©ant (47000eur en 2020).

Si AIF devait rĂ©aliser 500.000eur de CA en 2021 (ce que l’on ne pourra vĂ©rifier qu’au 31/12/2022, AIF ayant menti Ă  ses actionnaires pour son CA de 2020 l’estimant Ă  157000eur alors qu’il n’Ă©tait que 47000eur), la redevance pour AIF serait de 5% de 500000eur, soit …25000eur 🙂 Je ne suis pas certain que ce montant suffise Ă  lui seul Ă  s’acquitter du montant des Ă©chĂ©ances de remboursement dettes qui selon le bilan 2020 s’Ă©lèvent Ă  plus de 2.523.000eur (dont 1.400.000 d’emprunts) Rappelons que d’après AIF, WattPark a Ă©tĂ© crĂ©e pour assurer en tant que pure player la vente des bornes conçues par AIF comme la gĂ©rance AIF le martèle…

Les statuts des 2 sociétés sont les mêmes mot pour mot.

FAKE : il s’agit bien Ă©videmment d’une supercherie puisque les statuts d’AIF et de Wattpark sont au mot près les mĂŞmes pour ce qui est de l’objet, l’adresse des deux sociĂ©tĂ©s Ă©tant Ă©galement la mĂŞme. Mais ce n’est pas tout.

Comme personne chez AIF n’a de connaissances marketing poussĂ©es (Bertrand et son copain de promotion Berchadsky ont du sĂ©cher pas mal de cours durant leur Master Ă  l’Essca) ils ne comprennent pas la dĂ©finition de « PurePlayer« , anglicisme utilisĂ© Ă  l’origine pour dĂ©signer une entreprise dont l’activitĂ© Ă©tait exclusivement menĂ©e en ligne mais qui aujourd’hui identifie plus largement une entreprise qui concentre ses activitĂ©s sur un seul mĂ©tier ou en tout cas sur un seul secteur d’activitĂ©. L’objet des statuts Ă©tant le mĂŞme mot Ă  mot, AIF et WATTPARK seraient tous les deux des « pure player » si on suit le fiston dans sa mĂ©connaissance de la dĂ©finition de l’anglicisme qu’il emploie Ă  tort Ă  savoir pour lui Pure Player = CrĂ©ation d’une filière de vente spĂ©cialisĂ©e…

Au final, Il n’en est rien puisque les 2 entitĂ©s ont le mĂŞme but qui est : R&D, dĂ©veloppement de nouvelle technologie, consulting, vente, distribution, opĂ©rations financières directe ou indirecte (mais aussi vente de chichis sur les foires, commerce d’animaux vivants, et organisation de cours d’hydro-poneys en petits bassins 🙂 ) et ce sans domaine d’application ni secteur particulier. Ainsi les 2 structures ne concentrent pas leur activitĂ© sur un seul mĂ©tier ou un seul secteur d’activitĂ©; elles ne sont donc pas des « pure player ». Mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde : je ne comprends pas que parmi les investisseurs dont le Badge (Business Angels des Grandes Ecoles), aucun souscripteur n’ait corrigĂ© cette erreur qui cache toutefois une autre vĂ©ritĂ©…

Les statuts d’AIF prĂ©voyaient en effet dès le dĂ©but qu’elle commercialise ses produits et gĂ©nère un Chiffre d’Affaire en les vendant; sinon pourquoi investir dans un tel projet ? Le business plan d’AIF de 2018 prĂ©voyait qu’AIF vendait elle mĂŞme ses produits…

C’est d’ailleurs pourquoi un investisseur de la 1ere levĂ©e de fonds sur Wiseed se pose des questions au sujet de la 2eme levĂ©e de fonds de septembre 2021. Le fiston Lepage trahit dans sa rĂ©ponse l’une des vĂ©ritables intentions d’AIF, qui est de recommencer avec une sociĂ©tĂ© SANS DETTE car il sait très bien que les nuages se sont amoncelĂ©s (dettes, procĂ©dures en justice) annonçant la tempĂŞte; c’est d’ailleurs pour cela que tous les maigres actifs d’AIF ont Ă©tĂ© immĂ©diatement transfĂ©rĂ©s dans Wattpark Ă  la hate (d’oĂą les 500.000 de ventes de bornes d’AIF vers Wattpark).

Notez que ce petit jeu peut encore durer très longtemps, puisqu’une fois WattPark endettĂ©e le petit Bertrand nous explique qu’une filiale WattPark USA sera crĂ©Ă©e Ă  son tour 🙂 C’est l’une des combines que son père et David Leguide emploie depuis des annĂ©es pour un magnifique bilan de 14 sociĂ©tĂ©s coulĂ©es. 🙂 Plus prosaĂŻquement, cela permet Ă©galement de diluer dans la nouvelle structure certains actionnaires gĂŞnant comme moi pour Ă©viter d’acquĂ©rir leurs parts au prix rĂ©el.

You may also read!

Au Tribunal des Prudhommes d’Evry les bananes poussent Ă©galement très bien !

⏩ Résumé de l'article Comme c'est déjà le cas avec le tribunal de commerce d'Evry, les actionnaires d'AIF sont

Read More...

🎥LE REPORTAGE DE WATTPARK SUR TF1 DU 2/5/2023 A ETE TRUQUE !

⏩ Résumé de l'article Depuis mai 2022, Wattpark ne faisait plus trop les gros titres des sites spécialisés, mais

Read More...

🥕2 NOUVEAUX PROJETS BIDONS POUR GRATTER DE L’ARGENT PUBLIC

⏩ Résumé de l'article "Même joueur, recommence..." Le robinet de l'argent public semble enfin avoir été fermé pour Wattpark,

Read More...

Leave a reply:

Mobile Sliding Menu