1ERE VICTOIRE ! Wattpark condamné en appel à me verser 191.400€

In 3) Mon combat, Uncategorized
la cours d'appel de paris condamne Wattpark

Par arrêté du 9/11/2023 visible ici, la Cour d’appel de Paris a condamné la société AIF WATTPARK à me verser la somme de 191400€. Cette décision étant exécutoire, et compte tenu de l’état des comptes et dettes d’AIF WATTPARK, ceci indique que la société n’aura d »autre choix que de se mettre en cessation des paiements dans les prochains jours. C’est donc la fin de ce projet frauduleux qui n’a en réalité jamais débuté.

Pas de juge actionnaire à la Cour d’Appel = personne pour protéger Wattpark

Le projet Wattpark, et plus généralement ses 2 gérants multirécidivistes déjà condamnés, prospèrent depuis des années grâce à la protection de 5 juges du tribunal de commerce et des prudhommes d’Evry qui sont actionnaires/prestataires/salariés de leurs structures et qui ont rendu de nombreuses décisions en leur faveur alors qu’ils auraient du se déporter.

Ces très graves conflits d’intérêt qui impliquent la présidente en exercice de ce tribunal de commerce font l’objet d’une plainte devant le Parquet National Financier. Il s’agit de juges consulaires qui se connaissent tous car faisant partie du même microcosme economique local, non professionnels, peu formés, bénévoles et en proie au conflit d’intéret comme le souligne le rapport parlementaire de 1998.

A la Cour d’Appel de Paris c’est tout le contraire car les magistrats sont professionnels, maitrisent le droit et ne sont pas en proie à ces conflits d’intérêt locaux. Il est donc impossible de solliciter leurs faveurs. Une rapide recherche sur Google devrait vous convaincre de leur impartialité.

Des décisions obtenues par Wattpark entachées de conflits d’intérêt

Wattpark a obtenu plusieurs décisions lunaires de la part de ses juges actionnaires et ce dans plusieurs tribunaux commerciaux. La présidente du Tribunal de Commerce d’Evry Sonia Arrouas, elle aussi actionnaire, n’est pas une simple juge, c’est la 1ère magistrate consulaire de France car présidente de son syndicat, la Confédération Générale des Juges Consulaires…pour être précis, elle a démissionné suite aux révélations de ce blog comme elle l’indique elle même dans cet article.

Parmi ces décisions complètement ubuesques, la nomination d’un administrateur sans raison pour m’empêcher d’agir, une décision qui les dédouane de dédommagement suite au vol de 200.000€ de véhicules et une condamnation obtenue contre moi en 2021 devant le Tribunal de Créteil situé dans la même circonscription que celui d’Evry.

Dans ce blog j’ai démontré que je suis la victime de Wattpark, puisque ses gérants ont détourné plus de 500.000€ de ma société. Pourtant c’est bel et bien moi qui a été condamné à leur verser 310.000€ in solidum à Créteil. On croit rêver ! Ils ont même placé une hypothèque en faisant un faux sur ma maison. J’ai bien entendu fait appel de cette décision et c’est la décision de cet appel qui vient d’être rendue.

Wattpark condamné à me verser 191400€

Contrairement aux juges consulaires, les magistrats de la Cour d’Appel ont bien voulu lire l’imposant dossier; et ils en ont appréhendé les moindres détails. Les 200 pièces présentes sur ce blog ne sont que la partie émergée de l’iceberg; le dossier de plaidoirie est bien plus volumineux. Les magistrats reprennent avec précision, point par point, le jugement de Créteil en détaillant leurs arguments. Et comme je l’avais prédit à plusieurs reprises sur ce blog, ils vont réformer ce jugement, car il ne pouvait en être autrement.

Ils confirment que j’ai bel et bien résilié ma relation commerciale avec AIF Wattpark correctement

Ils écrivent noir sur blanc que je n’ai commis aucune faute

Ils annulent l’intégralité des 310.000 de condamnation in solidum

Ils condamnent AIF WATTPARK à me rembourser 166.000€ comme l’expertise juridique le préconisait dès 2020

Ils condamnent AIF WATTPARK à me verser 20.000€ de préjudice et article 700.

En résumé, ils lavent mon honneur et cerise sur le gâteau condamnent Wattpark à m’indemniser moi et ma société à hauteur de 191400€ (une part infime de ce que leurs fraudes m’ont couté, à savoir plus d’1 million d’€ dont 500.000€ détournés). En effet, la seule défense de Wattpark dans les procédures initiées était de brocarder cette décision infame obtenue à Créteil devant chaque juridiction espérant qu’elle fasse passer leurs fautes au second plan. Cela a fonctionné devant les juridictions consulaires complices commerciales ou prudhommales, mais pas devant de véritables magistrats.

Quelles sont les conséquences pour l’avenir de Wattpark

AIF possède peu d’actifs. En dehors de 2 brevets magiques à en croire Marc Lepage, elle détient 64.15% des parts de sa filiale Wattpark créée en 2021 pour détourner les actifs d’AIF n’y laissant que la dette. AIF possède 49% d’une SCI qui gère un bâtiment vide acheté 160.000€ en 2020. La société a accumulé 2.662.118€ de dette et ne réalise aucun chiffre d’affaire. Son résultat en 2022 est négatif, -466.628€.

Pour ce qui est de sa filiale Wattpark ce n’est guère mieux. La société, grâce à ses appuis au TC d’Evry, n’a pas publié ses comptes pour 2022, mais pour 2021 son résultat net se révélait également négatif: -385.000€. Cette filiale est censée commercialiser les bornes. Ayant installé seulement 50 bornes depuis sa création, soit un chiffre d’affaire inférieur à 50.000€ tout en accumulant elle aussi une dette à 1 an de 316.000€, elle n’est pas viable elle non plus. Les 2 sociétés n’ont pas de liquidité, et à plusieurs reprises j’ai montré qu’elles ne paient plus les charges ou mutuelles de leurs salariés. Comment vont ils s’acquitter de ces 191.000€ sachant que pour éventuellement aller en cassation, ils doivent d’abord régler cette somme ?

Des pros de l’insolvabilité

David Leguide, principal associé et directeur général est insolvable, poursuivi par les huissiers pour des sommes à 6 chiffres. Marc Lepage a vendu ses biens et personne ne sait où il habite.

Depuis 1 an, sentant le vent tourner ils tentent également de revendre le bâtiment de Saclas géré par sa SCI et ont pris des parts dans d’autres sociétés. J’ai ainsi découvert deux nouveaux projets bidons que je décris ici.

Les 2 multirécidivistes savent se rendre insolvables, ils l’ont déjà fait à plusieurs reprises comme je l’explique ici.

Sauf qu’avec une telle décision dans les pattes cela va être difficile de s’en sortir et ce même s’ils disposent encore de nombreux alliés au sein de la justice essonnienne et parmi les caciques de la politique locale.

Cette procédure était la première, c’est eux qui l’avaient initiée car dans 2/3 des cas, ce sont ceux qui attaquent qui gagnent devant les tribunaux de commerce.

Cette procédure, elle, est perdue et méchamment perdue.

4 autres procédures sérieuses, cette fois à mon initiative, sont en cours et prospèrent. Les autres procédures en cours visent à tenter de récupérer le solde des sommes qui me sont dues. Pour ces dernières ce sont David Leguide et Marc Lepage, ainsi que leurs complices qui vont devoir rendre des comptes à titre personnel (cette fois sans personne morale pour faire tampon). Ces 4 procédures ne seront pas traitées par une une justice consulaire acquise à leur cause, mais là encore par de véritables magistrats.

Décidément, ca sent vraiment la fin pour Wattpark.

You may also read!

POURQUOI AIF-WATTPARK SERA LIQUIDE LE 27/3/2024

Le 9/11/2023 la Cour d'Appel de Paris condamnait AIF société mère de WATTPARK à me verser 191400€ comme je

Read More...
marc lepage david leguide faux

👀Les faussaires sont chez WATTPARK

⏩ Résumé de l'article Acheter un juge consulaire, c’est facile, c’est pas cher, et ca peut rapporter gros… Acheter

Read More...

Au Tribunal des Prudhommes d’Evry les bananes poussent également très bien !

⏩ Résumé de l'article Comme c'est déjà le cas avec le tribunal de commerce d'Evry, les actionnaires d'AIF sont

Read More...

Mobile Sliding Menu